08 juillet 2007

Une bonne fin de semaine !

Tout pour bien finir la semaine ! Samedi 7 juillet, tout d’abord. Pierre-François Unger, lors du tj de 19 heures 30, a été clair et net : pas de laboratoire officiel sur les lieux de la Lake-parade ! Ce « service » permet aux consommateurs de faire examiner leur drogue. Depuis deux ans, des demandes ont été introduites auprès du Conseil d’Etat. Le responsable du département de l’Economie et de la Santé a rappelé le curieux message qui serait donné si les autorités acceptaient cette pratique qui assure la bonne qualité de la drogue (?) alors que la loi interdit l’usage des drogues tels que les psychotropes dont la GHB, une substance plus connue sous le nom de «drogue du violeur».

 

Et dimanche 8 juillet, c’est la deuxième bonne nouvelle du week-end : les Vaudois ont refusé (à 55%) le projet défendu par l'exécutif et la gauche lausannoise d’un local d'injection et d'inhalation qui aurait dû être situé près du centre-ville et couplé à un bistrot social (voir l’excellent article de Jean-Philippe Chenaux dans La Nation du 8 juin 2007).

 

Ce « shootoir » des temps modernes fait partie de l’arsenal proposé par le lobby de la drogue : locaux d’injection, seringues et laboratoires ambulants permettent ainsi à chacun de consommer des drogues avec un minimum de risques. Ce concept mène inéluctablement à la légalisation des drogues. Les Lausannois ont eu raison de refuser cette sinistre proposition. Et les Genevois, par la voie de Pierre-François Unger, ont donné un même signal : rien ne doit être entrepris pour favoriser la consommation de drogue.

20:08 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.