23 juillet 2008

Qui a peur de l'islam ?

C’est la question que se pose l’un des rédacteurs du bimensuel La Nation (18 juillet) suite au dépôt de l’initiative populaire anti-minaret. Constatant que ce texte panique le microcosme politico-médiatique, il relève avec pertinence que :

Ce qui frappe, c’est le motif systématiquement invoqué à l’appui de ces réactions : comment le monde musulman va-t-il réagir ? Les pays musulmans vont-ils protester ? Les populations musulmanes, chez nous et ailleurs, vont-elles se livrer à des actes de violence ? La Suisse deviendra-t-elle la cible d’Al Qaida ? Que risquons-nous si nous acceptons une telle initiative ? Ou même simplement si nous acceptons que le peuple se prononce à son sujet ?

Puis d'apporter réponse à sa propre question :

Le ton est donné : l’officialité a peur. Elle a peur de l’islam, au moins autant que les auteurs de l’initiative en ont peur. Et elle en a même davantage peur puisqu’elle estime dangereux que l’on puisse débattre de questions susceptibles de fâcher les fidèles de cette religion.

20:22 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (19) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour M. Bertinat,

mais personne a peur de l'Islam... M. Ramadan nous répète à plus soif que c'est une religion de Paix, de tolérance...

Franchement, en dehors de l'excision, de la lapidation, des actes terroristes commis en son nom... pourquoi, devrions nous avoir le moindre a priori ?

Même l'Imam de la Mosquée de Genève le relevait, en dehors des quelques "fous dangereux", qu'avons nous à craindre d'une religion qui mélange politique, lois, et manière de vivre ?

Allons... vous véhiculez des peurs irrationnelles...

Bien à vous,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 23 juillet 2008

On a bien raison de craindre les Musulmans ostensiblement croyants. La foi en le prophète de l'Islam, en son exemple, les incite à se montrer très dangereux dès que leur religion est remise en question.

Selon les textes sacrés islamiques (et ce sont les seules et uniques sources "historiques" de l'existence de Mahomet) le prophète a pratiqué les attaques surprises (avec mort d'homme) jusque pendant la trève sacrée, a fait assassiner ses adversaires politiques (même une femme allaitante), a égorgé des centaines d'hommes (captifs), a fait torturer, lapider, mutiler, laisser mourir des gens en plein soleil... Pour le croyant, par définition, tout cela est censé être bon et juste, dans certaines circonstances, explicitées par l'histoire du prophète.

Et dès que quelqu'un s'oppose à la progression de l'Islam, le contexte de l'époque se recrée aisément, car c'était la situation même de Mahomet au départ -- un Musulman croyant entouré de sceptiques ou de fidèles d'autres religions. À la mort de Mahomet, tous ces gens étaient convertis ou enterrés, chassés, réduits en esclavage, dans l'ensemble de son rayon d'influence.

Il faut être un peu inconscient pour ne pas avoir peur de l'Islam. La question est de savoir quelle peur -- celle qui paralyse et rend lâche, ou celle qui inspire et suscite le courage.

Écrit par : Alain Jean-Mairet | 24 juillet 2008

A partir du moment que l'on touche à une religion, on a tort.
Le nazisme, a eu droit à son procès.
La Roumanie fait le procès du communisme.
Le christianisme, malgré 2 millénaires d'histoire criminelle, pédophile, de conversions forcées, de génocides multiples, la voila qui prospère (Taizé, Australie)...
Le mahometanisme, malgré 1'400 ans d'histoire criminelle, pédophile, de conversions forcées, de génocides multiples, la voila qui prospère...(prisons américaines, notamment)...

Quant vas-t-on se préoccuper d'en faire un procès aux diverses religions, dominant le monde comme un "SIDA MENTAL" ?

N'oubliez pas..."Croire en autre chose que SOI, c'est abandonner sa FOI", de Victor DUMITRESCU (20:00, dimanche 20.07.2008)

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 24 juillet 2008

et voila on se veux tous impartiaux et personne ne l'est au bout du compte ,car tomber dans des préjugés ou falsifier des événements historiques est loin d'être l'exemple parfait d'objectivité , et encore tenter de résumer l'irrésumable et jouer au monsieur connais tout sans s'être donné la peine de chercher le bien fondé de sa connaissance et son authenticité historique demeurerait toujours une démarche absurde au moins pour quelqu'un qui veux partager son avis avec les autres pour ne pas leur fausser route ,c'est vrai pourquoi clamer tout haut un principe et être les premiers à s'en séparer à la première occasion?
il est écris " le prophète mohammed a pratiqué les attaques surprises (avec mort d'homme) jusque pendant la trève sacrée, a fait assassiner ses adversaires politiques (même une femme allaitante), a égorgé des centaines d'hommes (captifs), a fait torturer, lapider, mutiler, laisser mourir des gens en plein soleil..."
ou encore : "Le mahometanisme, malgré 1'400 ans d'histoire criminelle, pédophile, de conversions forcées, de génocides multiples,..."
alors sans insinuer quoique ce soit je me demande d'où vous tenez ces faits soit disons historiques ??
voila des faits que je rapporterai du prophète mohammed et puis laissons aux autres le soins de vérifier lequel de nous a rapporté des faits authentiques :
le prophète mohammed a ordonné à ses disciples avant une bataille de ne point bruler un champ ou couper un arbre ou tuer quelqu'un qui ne porte pas d'arme ou qui prononce le nom de dieu..,de ne pas effrayer les hommes d'église, vieillards ,femmes ou enfants ,et de partager leur nourritures avec les prisonniers de guerre....,et si il était aussi cruel pourquoi libérait il ceux d'entre eux qui ont finis par croire en son message alors qu'il n'avait aucune preuve sur leur sincérité....,et acceptait que d'autres soient libérés à la condition d'apprendre à lire et à écrire à 10 musulmans pour chacun d'entre eux,je ne comprend encore pas comment ces même gents qui furent tous ses ennemis autrefois furent derrière lui dans des batailles ou ils furent souvent désavantagé tant par leur nombre que par les conditions et qu'il donnèrent pourtant leur vies de plus bel sous son drapeau ,et je ne comprend pas pourquoi il s'obligerait à forcer des gents à se convertir à l'islam alors que dieu lui même lui dit qu'il n'es point tenus que de transmettre son message et le faire parvenir aux gents et qu'il n'y a point d'obligation dans la foi car chacun est libre dans sa conviction puisque personne ne serait jugé pour les œuvres d'un autre et ne cessait de l'appeler par annonciateur et ( miséricorde envers le monde entier)au lieu de lui attribuer un qualificatif tel que punisseur ou autre....! je ne comprend pas comment pouvait il leur raconter qu'autre fois une femme qui qui vivait dans le péché et n'avait fait aucun bien dans sa vie excepté la fois ou elle sauva un chien mourant de soif en lui donnant à boire et que ce geste unique lui valu le pardon de dieu et l'accès au paradis (pour les inciter à être équitable envers tout le temps et toute les créatures et à faire autant de biens qu'il leur serait possible de faire même à l'égard d'un animal ou d'une plante , et puis laisser des gents mourir de soif en désert??? ça ne se fait pas!! ce qui nous renvois vers le fait que forcément un de ces deux récits contradictoires serait mensonger à son sujet !!!!
alors je laisse aux gents soucieux de connaitre la vérité unique le soin de tout mettre au clair !
tout ça bien sûr sur la base que personne n'a le monopole de la compréhension parfaite,mais c'est le partage et l'écoute mutuelle qui ouvre le champs large à notre savoir !! l'humanité a eu souvent affaire à des gents qui n'entendaient que leurs propres voix et on a tous vu ou cela menait !!

Écrit par : redouane | 02 août 2008

Redouane.
Voulez vous en savoir plus sur l'islam ?
visitez donc mon site, il y a 57 articles !

http://victordumitrescu.blog.tdg.ch/archives/category/islam.html

Lettre de Mahomet !

Voici la « lettre d’invitation » au peuple d’Oman :
« Paix soit sur celui qui suit le chemin droit !
Je vous appelle à l'islam.
Acceptez mon appel, et vous serez indemne.
Je suis le messager de Dieu envoyé à l'humanité, et l'annonce sera effectuée sur les mécréants.
Si, donc, vous vous identifiez à l'islam, j'accorderai la puissance sur vous. Mais si vous refusez d'accepter l'islam, votre puissance disparaîtra, mes chevaux camperont sur l'étendue de votre territoire et nous régnerons en votre royaume.
Signé : Mahomet, messager de Dieu ».

1) Appels au meurtre[Coran 2:191]

Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d'où ils vous ont chassés : l'association est plus grave que le meurtre.
Mais ne les combattez pas près de la mosquée sacrée avant qu'ils ne vous y aient combattus.
S'ils vous y combattent, tuez-les donc.
Telle est la rétribution des mécréants. [Coran 4:89]
Ils aimeraient vous voir mécréants comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux !
Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah.
Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur. [Coran 4:91]

Vous en trouverez d'autres qui cherchent à avoir votre confiance, et en même temps la confiance de leur propre tribu.
Toutes les fois qu'on les pousse vers l'association (l'idolâtrie) ils y retombent en masse. (Par conséquent,) s'ils ne restent pas neutres à votre égard, ne vous offrent pas la paix et ne retiennent pas leurs mains (de vous combattre), alors, saisissez-les et tuez-les où que vous les trouviez.
Contre ceux-ci, Nous vous avons donné une autorité manifeste. [Coran 5:33]
La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés du pays.
Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas ; et dans l'au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment. [Coran 8:12]
Et ton Seigneur révéla aux anges : « Je suis avec vous : affermissez donc les Croyants. Je vais jeter l'effroi dans les coeurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous (décapitation) et frappez-les sur tous les bouts des doigts. [Coran 8:17]

Ce n'est pas vous qui les avez tués : mais c'est Allah qui les a tués. Et lorsque tu lançais (une poignée de terre), ce n'est pas toi qui lançais : mais c'est Allah qui lançait, et ce pour éprouver les croyants d'une belle épreuve de Sa part ! Allah est Audient et Omniscient. Autrement dit c’est l’absolution par avance pour un meurtrier pour peu qu’il tue un infidèle au nom d’Allah. [Coran 9:5]

Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salât et acquittent la Zakát, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux. [Coran 17:33]

Et, sauf en droit, ne tuez point la vie qu'Allah a rendu sacrée.

Quiconque est tué injustement, alors Nous avons donné pouvoir à son proche [parent]. Que celui-ci ne commette pas d'excès dans le meurtre, car il est déjà assisté (par la loi). Donc selon le Coran il existe des raisons tout à fait valables, conformes au droit, de tuer. [Coran 33:61]

Ce sont des maudits.

Où qu'on les trouve, ils seront pris et tués impitoyablement. [Coran 47:4] Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru, frappez-en les cous (décapitation).

Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement.

Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux.

Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres.

Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions.


2) Haine contre les Juifs, les Chrétiens et les infidèles [Coran 5:51]

Ô les croyants! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens ; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes. [Coran 9:30]

Les Juifs disent : « Uzayr est fils d'Allah » et les Chrétiens disent : « Le Christ est fils d'Allah ». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu'Allah les anéantisse ! Comment s'écartent-ils (de la vérité) ? [Coran 5:14]

Et de ceux qui disent: « Nous sommes Chrétiens », Nous avons pris leur engagement. Mais ils ont oublié une partie de ce qui leur a été rappelé. Nous avons donc suscité entre eux l'inimitié et la haine jusqu'au Jour de la Résurrection. Et Allah les informera de ce qu'ils faisaient. Dans les hadiths, on peut facilement faire une « moisson » de propos antijuifs et antichrétiens parfois très violents comme : « Un groupe des Banû Israel (fils d’Israël) était perdu. Je ne sais pas ce qui leur est arrivé, mais je pense qu’ils se sont transformés en rats. » (Récit d’Abu Huraira, Muslim XLII 7135 et Bukhari LIV 524).

3) Les 3 inégalités fondamentales de l’islam
- Le musulman est supérieur au non-musulman [Coran 3:110]

Vous êtes la meilleure communauté qu'on ait fait surgir pour les hommes, vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. Si les gens du Livre (Chrétiens et Juifs) croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d'entre eux sont des pervers.

- L’homme est supérieur à la femme [Coran 4:34]
Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !

- Le maître est supérieur à l’esclave
L’islam n’a pas encore abrogé l’esclavage, encore pratiqué en Arabie saoudite et au Soudan où la traite des Noirs est encore d’actualité, comme l’atteste le témoignage poignant d’un Soudanais noir et chrétien, nommé Simon Deng, réduit en esclavage par le régime arabe islamiste de Khartoum, témoignage recueilli par la journaliste Caroline Fourest, que l’on peut trouver sur le site Internet. Si l’islam n’a pas aboli l’esclavage (le peut-il ?) c’est tout simplement que son objectif est d’établir le califat mondial où les non-musulmans auraient le choix entre la conversion, la mort ou, dans le meilleur des cas, la dhimmitude pour les Gens du Livre (Juifs et Chrétiens), qui est un statut de sous-homme.


4) Peine de mort pour celui qui quitte l’islam

«Mais sans aucun doute je les aurais tués puisque le Prophète a dit : si quelqu’un (un musulman) s’écarte de sa religion, tuez-le.»
(Récit d’Ikrima, Bukhari LII 260). Vous en connaissez beaucoup, des religions qui appellent à tuer celui qui désire les quitter ?


Raconter la vie de Mahomet n’est pas une diffamation des musulmans qui s’en revendiquent, car les faits diffamatoires sont attestés par les sources musulmanes elles-mêmes, notamment par Ibn Hicham, qui a écrit la biographie la plus ancienne du prophète de l’islam, et qui, selon son traducteur Wahib Atallah, est la plus reconnue dans le monde musulman, la «biographie officielle» en quelque sorte.
Voilà donc pour la diffamation.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 02 août 2008

@ redouane.

"Le mahometanisme, malgré 1'400 ans d'histoire criminelle, pédophile, de conversions forcées, de génocides multiples,..."

alors sans insinuer quoique ce soit je me demande d'où vous tenez ces faits soit disons historiques ??

Mahomet était seul...avec une petite bande de voleurs (comme Ali Baba et ses 40 amis, bédouins)...comment se fait-il qu'il y a des musulmans en Indonésie ?
En Afrique ?

Et l'esclavage ? Et les eunuques ?

Ma parole, il y a pas pire aveugle, que celui qui refuse de voir !



Pourquoi j'ai quitté l'islam

On me demande souvent pourquoi j'ai quitté l'Islam ?

par Ali Sina

Aussi absurde que cela puisse être, des Musulmans ne peuvent même pas se permettre de penser que le fait de quitter l'Islam est un choix, ou que c'est même possible.
Ils pensent que ceux qui quittent l'Islam sont des agents juifs payés plutôt que d'accepter le fait que les gens ont la liberté de penser et que certains peuvent même penser que l'Islam n'est pas pour eux. Voici mes raisons :

Jusqu'à il y a peu d'années, j'avais l'habitude de penser que ma fois en l'Islam n'était pas basée sur l'imitation aveugle mais qu'elle était plutôt le résultat d'années d'enquête et de recherche.
Le fait que j'avais lu beaucoup de livres sur l'Islam, écrits par des personnes dont j'approuvais les pensées et qui fouillaient dans des philosophies qui étaient à l'intérieur de ma zone de confort, confortait ma conviction que j'avais trouvé la vérité.
Toute ma recherche avec parti pris confirmait ma foi.
Tout comme les autres musulmans, j'avais l'habitude de croire que pour apprendre sur quelque chose on devait aller à la source.
La source de l'Islam est bien entendu le Coran et les livres écrits par les érudits musulmans.
Je ne ressentais donc aucun besoin de regarder ailleurs pour trouver la vérité, puisque j'étais convaincu que je l'avais déjà trouvée.
Comme disent les musulmans : "Talabe ilm ba'd az wossule ma'loom mazmoom" : la recherche de la connaissance après l'avoir obtenue est folie.

Bien entendu, c'est une idée folle.
Et si nous voulons apprendre la vérité sur l'un de ces cultes dangereux ?
Est-il suffisant de ne dépendre que de ce que le leader du culte et ses fidèles illusionnés disent ?
Serait-il prudent d'élargir notre recherche et de trouver ce que les autres ont à en dire ?
Aller à la source n'a de sens que dans le domaine scientifique, parce que les scientifiques ne sont pas des "croyants".
Ils ne disent pas quelque chose parce qu'ils ont une foi aveugle.
Les scientifiques font une analyse critique de l'évidence.
Cela est très différent de l'approche religieuse qui est entièrement basée sur la foi et la croyance.

Je suppose que ce fut la connaissance que je fis avec les valeurs humanistes occidentales qui me rendit plus sensible et qui aiguisa mon appétit pour la démocratie, la libre pensée, lzes droits humains, l'égalité, etc.
C'est alors qu'en relisant le Coran je rencontrai des injonctions qui n'allaient pas du tout de pair avec mes nouvelles valeurs humanistes, je fus affligé et me sentis très mal à l'aise en lisant des enseignements comme ceux-ci :

Coran 3-5

"Mais ceux qui rejettent la Foi après l'avoir acceptée et qui continuent à se défier de la Foi, leur repentir ne sera jamais accepté, car ils sont ceux qui se sont égarés."

Coran 16-106
"Qui que ce soit qui, après avoir accepté la foi en Allah, exprime la Non-Croyance -sauf sous la contrainte, son coeur demeurant ferme dans la Foi- sur ceux de tels hommes qui ouvrent leur coeur à la Non-Croyance, sur eux est la Colère d'Allah, et une peine terrible sera la leur."

On peut penser que la peine terrible mentionnée ici regarde l'autre monde.
Mais Muhammad s'assure que ces gens reçoivent tout aussi bien leur peine dans ce monde.
Voyez ce qui suit :

Sahih Bukhari Volume 6, Book 61, Number 577:

J'ai entendu le Prophète dire : "Aux derniers jours (du monde), des jeunes apparaîtront qui auront des pensées et des idées folles. Ils feront de bons discours, mais ils sortiront de l'Islam comme une flèche sort de son jeu; leur foi ne dépassera pas leur gorge. Aussi, où que vous les trouviez, tuez-les, car au jour de la Résurrection il y aura une récompense pour ceux qui les auront tués."

Sahih Bukhari Volume 4, Book 63, Number 260:

Ali brûla quelques personnes et cette nouvelle parvint à Ibn 'Abbas, qui dit : "Si j'avais été à sa place je ne les aurais pas brûlés, car le Prophète a dit : 'Ne punissez pas (quelqu'un) par la punition d'Allah'. Sans aucun doute je les aurais tués, car le Prophète a dit : "Si quelqu'un (un musulman) abandonne sa religion, tuez-le."

Sahih Bukhari Volume 4, Book 63, Number 261:

8 hommes de la tribu d'Ukil vinrent voir le Prophète, mais ils trouvèrent bientôt le climat de Médine ne leur convenait pas. Ils dirent alors : "O Apôtre d'Allah ! Donne-nous un peu de lait." L'Apôtre d'Allah dit : "Je vous conseille de vous joindre au troupeau de chameaux." Ils y allèrent donc et burent l'urine et le lait des chameaux (come médicament) jusqu'à ce qu'ils deviennent en bonne santé et gros. Puis ils tuèrent le berger, conduisirent les chameaux au loin et devinrent des non-croyants après avoir été musulmans. Lorsque le Prophète en fut informé, il envoya des hommes à leur poursuite et avant que le soleil ne se lève, ils furent amenés et on leur coupa les mains et les pieds. Puis il donna des ordres pour leurs ongles, qui furent chauffés et mis dans leurs yeux, puis on les laissa dans le Harra (une terre rocailleuse de Médine). Ils demandèrent de l'eau, mais personne ne leur en donna, jusqu'à ce qu'ils meurent.

Et de la Traduction partielle de Sunan Abu-Dawud Book 38, Number 4339

Aisha, Ummul Mu'minin:
L'Apôtre d'Allah (la paix soit sur lui) dit : "Le sang d'un musulman qui témoigne qu'il n'y a pas d'autre dieu qu'Allah et que Muhammad est l'Apôtre d'Allah (la paix soit sur lui) ne doit pas être versé si ce n'est pour l'une de ces 3 raisons : un homme qui a forniqué après le mariage, dans ce cas il doit être lapidé; celui qui va jusqu'à combattre Allah et Son Apôtre, dans ce cas il doit être tué ou crucifié ou exilé du pays; ou celui qui commet un meurtre, ce pourquoi il est mis à mort.

Le suivant est très inquiétant.
J'ose dire que tout homme qui le lit et qui n'est pas décontenancé de dégoût à un long chemin à parcourir pour devenir un homme.

Sunan Abu-Dawud Book 38, Number 4348

"Raconté par Abdullah Ibn Abbas:
Un aveugle avait une mère-esclave qui avait l'habitude d'injurier le Prophète (la paix soit sur lui) et de le dénigrer. Il lui interdit mais elle ne s'arrêta pas. Il la réprimanda mais elle n'abandonna pas son habitude. Une nuit, elle commença à calomnier le Prophète (la paix soit sur lui) et à l'injurier. Il prit alors un poignard, le mit sur son ventre, appuya dessus et la tua. Un enfant vint entre ses jambes et fut maculé du sang qui s'y trouvait. Lorsqu'arriva le matin, le Prophète (la paix soit sur lui) fut informé de cela. Il rassembla les gens et dit : "Par Allah, j'adjure l'homme qui a fait cet acte, et je l'adjure par mon droit sur lui de se lever." L'homme s'eleva en sautant sur les cous des gens et en tremblant. Il s'assit devant le Prophète (la paix soit sur lui) et dit : "Apôtre d'Allah ! Je suis son maître; elle avait l'habitude de t'injurier et de te dénigrer. Je lui avais interdit, mais elle ne s'est pas arrêtée; je l'ai réprimandée mais elle n'a pas abandonné son habitude. J'ai d'elle 2 fils qui sont comme des perles, et elle était ma compagne. La nuit dernière, elle a commencé à t'injurier et à te dénigrer. Alors j'ai pris un poignard, l'ai mis sur son ventre, et appuyé jusqu'à la tuer. " Là-dessus le Prophète (la paix soit sur lui) dit : "Oh sois témoin, il n'y aura aucune représailles pour son sang."

J'ai ressenti que l'histoire ci-dessus était une injustice flagrante.
Muhammad pardonne à un homme qui tue une mère enceinte et son propre fils non encore né simplement parce qu'il a dit qu'elle l'avait insulté ?!

(Les Arabes avaient l'habitude de dormir avec leurs esclaves femmes.
Le Coran perpétue cette tradition :

Coran 33: 52
"Il n'est pas légal pour toi (d'épouser plus) de femmes après celle-ci ni de les changer pour d'autres femmes, même si leur beauté t'attire, sauf celle que ta main droite doit posséder : et Allah voit toutes les choses." (Muhammad dormait lui-même avec Mariyah, l'esclave de sa femme Hafsa sans l'avoir épousée.)

Pardonner à quelqu'un le meurtre d'un autre homme simplement parce qu'il a dit qu'il avait insulté Muhammad est inacceptable.
Qu'en aurait-il été si cet homme avait menti pour échapper à la punition ?
Que dit cette histoire sur le sens de la Justice de Muhammad ?
Imaginez combien de femmes innocentes ont été tuées par leurs maris au cours de ces 1'400 années, maris qui ont échappé à la punition en accusant leurs femmes assassinées de blasphémer le Prophète de Dieu, et cette Hadith a fait qu'ils s'en sont tirés.

Here is another one.

Sunan Abu-Dawud Book 38, Number 4349

Raconté par Ali ibn Abu Talib:
Une Juive avait l'habitude d'injurier le Prophète (la paix soit sur lui) et de le dénigrer. Un homme l'étrangla jusqu'à ce qu'elle meure. L'Apôtre d'Allah (la paix soit sur lui) déclara qu'aucune compensation n'était payable pour son sang.

Il n'a pas été facile de lire ces histoires sans être remué.
Il n'y a aucune raison de croire que toutes ces histoires ont été inventées.
Pourquoi des croyants, qui ont essayé de décrire leur prophète comme un homme plein de compassion, auraient inventé tant d'histoires qui pourraient le faire apparaître comme un tyran sans pitié ?

Je ne pouvais plus accepter le traitement brutal de ceux qui choisissent de ne pas accepter l'Islam.
La foi est une affaire personnelle.
Je ne pouvais plus accepter que la punition de quelqu'un qui critique une religion soit la mort.

Voyez comment Muhammad traite d'autres non-croyants.

Sunan Abu-Dawud Book 38, Number 4359

Raconté par Abdullah ibn Abbas:
Le verset : "La punition de ceux qui font la guerre contre Allah et Son Apôtre, et qui cherchent de toutes leurs forces à faire du tort dans le pays, est l'exécution, ou la crucifixion, ou la section des mains et des pieds des côtés opposés ou l'exil du pays ... très miséricordieux" fut révélé au sujet des polythéistes. Si l'un d'eux se repent avant qu'ils soient arrêtés, cela n'empêche pas qu'il lui soit infligé la punition prescrite, qu'il mérité."

Comment un messager de Dieu pouvait-il mutiler et crucifier des gens parce qu'ils ne voulaient pas l'accepter ?
Une personne comme cela peut-elle être un messager de Dieu ?
N'y avait-il pas un homme meilleur avec plus de force morale et d'éthique pour porter cette grande responsabilité ?

Je ne pouvais pas accepter le fait que Muhammad ait assassiné 900 Juifs en un seul jour après les avoir capturé dans une attaque qu'il avait commencée.
J'ai lu les histoires qui suivent et j'ai frissonné.

Sunan Abu-Dawud Book 38, Number 4390

Raconté par Atiyyah al-Qurazi:
J'étais parmi les captifs de Banu Qurayzah. Ils (les Compagnons) nous ont examiné, et ceux dont les poils (pubiens) avaient commencé à pousser furent tués, et ceux qui n'en avaient pas ne furent pas tués. J'étais parmi ceux dont les poils n'avaient pas poussé.

J'ai aussi trouvé l'histoire choquante suivante :

Sunan Abu-Dawud Book 38, Number 4396

Raconté par Jabir ibn Abdullah:
Un voleur fut amené devant le Prophète (la paix soit sur lui). Il dit : "Tuez-le." Les gens dirent : "Il a volé, Apôtre d'Allah !". Il dit alors : "Coupez sa main." On lui coupa alors la main (droite). Il fut amené une seconde fois et il dit : "Tuez-le."Les gens dirent : "Il a volé, Apôtre d'Allah !" Il dit alors : "Coupez lui le pied."" Alors on lui coupa le pied (gauche). Il fut amené une troisième fois et il dit : "Tuez-le." Les gens dirent : "Il a volé, Apôtre d'Allah !" Il dit alors : "Coupez-lui la main." (On lui coupa alors la main gauche.) Il fut amené une quatrième fois et il dit : "Tuez-le." Les gens dirent : "Il a volé, Apôtre d'Allah !". Alors il dit : "Coupez-lui le pied." Alors on lui coupa le pied (droit). Il fut amené une cinquième fois et il dit : "Tuez-le." Nous l'avons alors emmené et l'avons tué. Nous l'avons traîné et nous l'avons jeté dans un puits et nous avons jeté des pierres sur lui."

Il semble que Muhammad donnait la sentence avant d'entendre le cas.
Aussi en coupant la main d'un voleur celui-ci n'a plus d'autre moyen de gagner son pain que la mendicité, ce qui est difficile car il est traité de voleur et donc haï par les gens.
Alors le fait de pécher de nouveau devient son seul moyen de subsistance.

Après avoir vécu de longues années en Occident et avoir été reçu gentiment par des gens d'autres religions ou sans religion, qui m'ont aimé et accepté comme leur ami, qui m'ont gardé dans leurs vies et dans leur coeur; je n'ai plus pu accepter les mandats du Coran comme paroles de Dieu.

Coran 58: 22
"Vous ne trouverez personne qui croit en Allah et au Dernier Jour qui se lie d'amitié avec ceux qui s'opposent à Allah et à son Messager."

Coran 3: 118-120
"O vous qui croyez ! Ne prenez pas pour bitaanah (conseillers, consultants, protecteurs, aides, amis, etc.) ceux qui sont en dehors de votre religion (païens, Juifs, Chrétiens, et hypocrites) car ils ne manqueront pas de faire de leur mieux pour vous corrompre. Ils veulent vous faire beaucoup de mal. La haine est déjà montée à leurs lèvres, mais ce que cachent leurs poitrines est bien pire. Bien sûr nous vous avons éclairé sur les aayaat (preuves, évidence, verset), si vous comprenez. Voyez ! Vous êtes ceux qui les aimez mais ils ne vous aiment pas, et vous croyez dans toutes les Ecritures [c'est à dire vous croyez dans le Tawraat et le Injil, alors qu'ils ne croient pas en notre Livre (Le Coran). Et lorsqu'ils vous rencontrent, ils disent : "Nous croyons". Mais quand ils sont seuls, de rage ils se mordent le bout des doigts à votre sujet. Dites : "Mourrez dans votre rage. Certainement Allah connaît tout ce qui est dans le coeur. " Si du bien vous arrive, cela les afflige, mais si du mal vous arrive, ils s'en réjouissent."

Et :

Coran 5: 51
"O vous qui croyez ! Ne prenez pas les Juifs ni les Chrétiens pour awliya'(amis, protecteurs, aides, etc.) Ils ne sont awliya que l'un envers l'autre."

J'ai aussi trouvé que l'affirmation ci-dessus était fausse.
La preuve est la crise du Kosovo et de la Bosnie, où des pays chrétiens ont fait la guerre à un autre pays chrétien pour libérer des musulmans.
Beaucoup de médecins juifs se sont portés volontaires pour aider les réfugiés Kosovars, malgré le fait que pendant la Seconde Guerre Mondiale les mêmes musulmans albanais se sont mis du côté d'Hitler et l'ont aidé dans son holocauste contre les Juifs.

Il est pour moi devenu évident que les musulmans sont acceptés par tous les gens du monde et pourtant notre prophète veut que nous les haïssions, que nous nous dissocions d'eux, que nous les forcions à suivre notre manière de vivre ou que nous les tuions, les soumettions et leur faisions payer la Jizya.
Quelle stupidité !
Comme c'est pathétique !
Comme c'est inhumain !
Pas étonnant qu'il y ait tant de haine inexpliquée de l'Occident et des Juifs chez les musulmans !
C'est Muhammad qui a inséminé la haine et la méfiance des non-croyants chez ses fidèles.
Comment les musulmans pourront jamais s'intégrer aux autres nations tout en tenant ses messages de haine du Coran pour être les paroles de Dieu ?

Il y a beaucoup de musulmans qui émigrent dans des pays non-musulmans et qui y sont reçus les bras ouverts.
Nombre d'entre eux entrent en politique et finissent par faire partie de l'élite gouvernante.
Nous ne souffrons d'aucune discrimination dans les pays non-musulmans.
Mais voyons comment notre saint prophète nous dit d'agir avec les non-musulmans lorsque nous sommes en majorité.

Coran 9: 29
"Combattez ceux qui ne croient pas en Allah ni au Dernier Jour, qui ne tiennent pas pour interdit de qui a été interdit par Allah et son Messager, et qui ne reconnaissent pas la religion de la Vérité, (même s'ils font partie) des Gens du Livre, jusqu'à ce qu'ils payent la Jizya en se soumettant volontairement et se sentent soumis."

Je trouve aussi que les versets suivants vont totalement contre ma conscience.
J'aime l'humanité entière et souhaite à chacun d'être heureux en ce monde et pardonné dans l'autre.
Mais mon saint prophète m'ordonne de ne pas rechercher le pardon pour les non-croyants même s'ils sont mes parents ou des gens que j'aime.

(Interprétation du sens par Muhsin Khan):

Coran 9: 113
"Il n'est pas (convenable) pour le Prophète et pour ceux qui croient de demander le pardon d'Allah pour les (mushrikeen?), même s'ils sont parents, après qu'il soit devenu clair pour eux qu'ils résident dans le Feu (parce qu'ils sont morts en état de non-croyance)."

Quarn et Ahadith sont remplis de versets outrageux comme ceux-là qui, pour moi, sont des preuves évidentes que Muhammad n'était pas un prophète, mais un leader de culte. Obliger les gens à dénoncer leur propre famille est ce que fait le culte.
C'était un imposteur qui mentait si fortement et si énergiquement que les gens ignorants de cette époque croyaient en lui...
Puis les générations suivantes ont répété ces mensonges et les ont passé à la suivante.
Des philosophes et des écrivains sont nés dans cette atmosphère et ont élaboré là-dessus, en l'embellissant et en le rendant crédible.
Mais lorsque vous allez au coeur de cela, lorsque vous lisez le Coran et que vous étudiez la Ahadith, vous voyez que ce n'est que mensonge.

Je sais que ce que je dis peut bouleverser.
Mais je vous conjure de contrôler votre colère, de lire mes autres articles et d'y réfléchir.

Comme vous le voyez, mon rejet de l'Islam n'est pas basé sur les mauvaises actions des musulmans mais sur les mauvaises actions de son auteur.
Toutes les cruautés et les actions haineuses de violence, faites par les musulmans au cours des siècles ont été inspirées par le Coran et la Sunnah (l'exemple du prophète).
C'est pourquoi je condamne l'Islam pour les mauvaises choses que font les musulmans.
Je sais que tout effort pour humaniser la communauté islamique est une perte de temps.
L'ennemi est l'Islam et c'est l'objet de mes attaques.
Je fais cela malgré le fait d'être l'aimant de la haine de tous les musulmans fanatiques.
Il n'y a aucun bénéfice pour moi.
L'unique raison pour laquelle je suis aussi intransigeant est la libération du monde des griffes de ce culte satanique et la restauration de la paix et de la prospérité, de l'amour et de l'amitié parmi les enfants de l'homme.

par Ali Sina





Quand on s’oppose à un musulman qui affirme que l’islam est une religion de tolérance, de paix et d’amour en lui citant quelques sourates violentes, misogynes, antichrétiennes ou antijuives et qu’il est à court d’arguments il finit toujours par dire au bout du compte «…oui mais le Coran, pour le comprendre, il faut le lire en arabe.»

La parade est simple : si tel était le cas, alors un converti français, sauf s’il lisait l’arabe, ce qui doit être extrêmement rare, serait une personne qui adopterait une religion dont il serait incapable de lire un traître mot du livre saint !

Ce n’est pas tenable, donc le musulman doit bien reconnaître implicitement qu’il existe des traductions du Coran en français acceptables pour un mahométan, ne serait-ce que celle de l’UOIF qu’on ne peut soupçonner d’être islamophobe et que l’on peut lire.
Ensuite il reste à le contredire avec les sourates de « son » Coran.



Il faut aussi réfuter l’argument récurrent utilisé par des musulmans qui souvent n’ont jamais lu le Coran, ainsi que par des Français ignares en islamologie qui jouent les idiots utiles de l’islam et qui affirment que l’islam est une religion comme les autres et donc que les musulmans ont les même droits que les adeptes des autres religions.


Il faut objecter à cette affirmation que de nombreux versets incitant au meurtre figurent dans le Coran (aller au paragraphe 4 pour des exemples) ou encore lire les hadiths où le messager d’Allah, Mahomet lui-même, commandite de nombreux assassinats.
Donc l’islam ne saurait être considéré comme une religion comme les autres.


A la longue liste de versets du Coran appelant clairement au meurtre des mécréants, les musulmans rétorquent souvent qu’ils ne faisaient que répliquer, que se défendre face aux attaques des « méchants » polythéistes.

On reconnaît déjà à cette époque la posture victimaire des musulmans.
Il faudrait donc croire que les arabo-musulmans ont conquis d’immenses territoires au nom d’Allah, uniquement en se défendant et parce que les autres peuples les attaquaient.

Pour se convaincre au contraire de l’arrogance et de l’agressivité du chef de guerre Mahomet, il suffit de lire certaines lettres missionnaires qu’il envoyait aux différents chefs ou rois, pour les «inviter» à embrasser l’islam : aux chefs des tribus d’Arabie, aux rois de Byzance, de Perse, d’Abyssinie, etc.



Il faut aussi savoir que 2 versets peuvent se contredire, mais Allah, étant omniscient et infaillible, a tout prévu. Dans un tel cas il a développé la doctrine des versets abrogeants (nasikh) et des versets abrogés (mansukh) qui consiste à décider que le verset le plus récent annule le plus ancien et donc qu’un verset médinois ou post-Hégire peut annuler, en cas de contradiction, un verset mecquois ou pré-Hégire. L’ Hégire désigne la période où Mahomet a été chassé de la Mecque pour aller se réfugier à Médine.

Pour preuve de ce qui précède, on peut citer les 2 versets :

«si nous abrogeons un verset quelconque ou que nous le faisons oublier, nous en apportons un meilleur ou un semblable. Ne sais-tu pas qu’Allah est omnipotent ? » [Coran 2:106] et «Quand Nous remplaçons un verset par un autre – Et Allah sait mieux ce qu'Il fait descendre – ils disent : "Tu n'es qu'un menteur". Mais la plupart d'entre eux ne savent pas.» [Coran 16:101].

Donc, ne vous laissez pas désarçonner quand un adepte d’Allah vous cite un verset tolérant car il est vraisemblablement abrogé ou rendu obsolète par un verset médinois.

Si l’islam était pacifique il ne devrait pas y avoir un seul verset violent dans le Coran... or des mots tels que «tuer», «combattre» ou «jihâd» y apparaissent des centaines de fois !



Mahomet était un tortionnaire

« Quand l’apôtre d’Allah eut coupé les pieds et les mains de ceux qui avaient volé ses chameaux et qu’ils leur eut enlevé les yeux avec des clous chauffés au feu, Allah le gronda et il révéla : la punition de ceux qui font la guerre à Allah et à son apôtre et qui les affrontent avec toutes leurs forces pour semer la discorde sur la terre sera l’exécution (par décapitation) ou la crucifixion. » (Récit d’Abu Zinad, Dawud XXXVIII 4357).

Mahomet était un assassin

« L’apôtre d’Allah a lapidé à mort une personne de la tribu des Banû Aslam, un Juif et sa femme. » (Récit de Jabir Abdullah, Muslim XVII 4216).

Mahomet les aimait jeunes

« Khadija (première femme de Mahomet) est morte 3 ans avant que le Prophète parte à Médine. Il y est resté environ 2 ans et il se maria ensuite avec Aïcha qui était une fillette de 6 ans ; elle était âgée de 9 ans quand il a consommé le mariage. » (Récit du père de Hisham, Bukhari LVIII 236).

Mahomet était un pillard

« Quand l’apôtre d’Allah avait l’intention de conduire une expédition de pillage, (ghazw ou ghazwa en arabe, ce que l’on traduit en français par razzia – dans le cas du Prophète, un tel pillage constituait un aspect du jihâd) il employait une formule équivoque pour faire croire qu’il allait dans une autre direction. » (Récit de Ka’b ibn Malik, Bukhari LII 197).

« Au nom d'Allah le Très Miséricordieux. Ils t'interrogent au sujet du butin. Dis : "Le butin est à Allah et à Son messager." Craignez Allah, maintenez la concorde entre vous et obéissez à Allah et à Son messager, si vous êtes croyants. » [Coran 8:1].


Tel est l’islam depuis 14 siècles !

C’est une idéologie qui instrumentalise une religion et qui vise à soumettre l’humanité au même titre que le nazisme ou le communisme.

L’islam est donc incompatible avec la déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen constitutive des lois de notre République.

On peut trouver les hadiths (en anglais) sur le site de la Muslim Students Association of South California University.




À chaque fois que l’on évoque ce qu’il y a de problématique dans le Coran et dans la vie de Mahomet, les défenseurs acharnés de l’idéologie musulmane utilisent une série de mots clés, et dans un ordre bien précis.

Je vais essayer de déjouer ces pièges rhétoriques pour donner des armes intellectuelles à ceux qui voudront exprimer sur la place publique leur inquiétude par rapport au développement de l’islam au pays.




A part l’accusation de diffamation, les âmes sensibles outrées par la dénonciation de l’exemple de Mahomet, accusent les critiques de l’islam de faire de «la provocation à la discrimination raciale».

Or la loi sur ce point est aussi très claire : «les images forcées, les termes déplaisants et les critiques ne suffisent pas à eux seuls à constituer une provocation; il n’y a pas provocation en cas de formules trop générales, imprécises ou équivoques (exemples : accuser les immigrés d’abuser des congés pour maladie, polémique entre politiciens, ...) si ces propos ne conduisent pas à la haine ou à la violence.»

Lorsque l’on formule des critiques contre l’islam on est généralement mû par la crainte devant les agissement des musulmans et devant la politique des pays musulmans.
On a une crainte de l’islam.

Quand on nous réplique «vous avez une phobie de l’islam», on nous dit 2 choses :

1) vos craintes ne sont pas légitimes, il s’agit d’une crainte irrationnelle, d’une phobie;

2) vous n’avez pas le droit d’avoir peur.

Or on a toujours raison de ressentir quelque chose, nos sentiments ne sont pas coupables ou blâmables.

En conclusion, en interdisant aux non musulmans d’avoir peur de l’islam, ses séides leur interdisent en fait de lui résister.

Car le courage a pour condition d’existence… la peur !

Le courage n’est pas l’opposé de la peur, mais c’est «la crainte d’une chose jointe à l’espoir d’éviter le dommage causé par cet objet en résistant».

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 02 août 2008

Comment après 20 siècles de terreur, de guerres, de supplices, de génocides, de censure et j'en passe, les chrétiens s'obstinent-ils à faire la leçon aux autres ?

Ce n'est pas l'Islam le problème c'est la crédulité, l'ignorance, la faiblesse mais surtout la stupidité et n'est ce pas votre fond de commerce Monsieur Bertina UDC.

Écrit par : Tiger Lilly | 03 août 2008

L'ignorance, dites vous Tiger Lilly ?
Pourtant, l'école est obligatoire et gratuite (reste encore à prouver, mais pour les besoins du commentaire, on va l'accepter, sans rentrer dans les détails)...

C'est vrai qu'avec un Charles Beer à la barre du Département de l'Instruction...on va dans le mur...
Le féminisme, mai '68, mur de Berlin...11.09.2001...
A quelque part, vous avez raison, ce n'est pas l'islam le problème, mais le Coran, Mahomet et Allah...

Micheline Calmy-Rey qui plie devant l'Iran et la Libye...vas-t-elle arrêter un jour, celle-là ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 03 août 2008

à victor dumitrescu
bravo pour les renseignements précieuses il me semble que t'as consumé toute ta munition à sujet et t'as pas lésiné sur les arguments cependant ce que j'arrive pas à comprendre c'est comment est ce que t'as fait pour accumuler autant de soit-disons preuves sur ton point de vue (tu t'y étais donné vraiment à cœur et je suis certain que même si on te payait pour ça tu ne ferai pas un aussi bon travail )!! alors je me demande bien sûr sur ton mobile de le faire !!car pour un sujet qui somme toute devrait prendre importance loin derrière d'autres qui prennent naturellement la priorité dans la vie de monsieur tout le monde ! et je suis sûr que quiconque n'a pas envie de lire ou de se donner la peine de chercher pourrait bien parcourir tes lignes à la hâte et parvenir à la même constatation !!
mais revenons à notre sujet vu le nombre considérable de versets et de hadiths dont t'as fait usage tu me rend la possibilité de répondre à chacun de ces cas une tache vraiment délicate .
mais je vais résumer un peu ! d'abord pour le fait que t'aie lu tout ça (si c'est pas un simple copier/coller fait d'autres parts) il me semble que t'aurai du donner les pours et les contres pour laisser aux autres la possibilité d'avoir une idées complète non mais monsieur a le monopole du raisonnement parfait à lui seul et a pris la peine de juger à la place de tout le monde même pire il s'est permis de falsifier certains récits(personne n'irai vérifier de toute façon !!) en apporter d'autres qui n'ont pas été authentifié(faudrait comme même y avoir recours vu qu'il y en a si peu !!) et puis couper les faits de leur contexte historique ou mutiler la vérité (après tout c'est si bien de dire la vérité mais ça ne concerne personne de savoir toute la vérité !!)j'aurai très bien pu raconter l'histoire d'un mec qui ait tué 25 personne avec une arme automatique et laisser aux autres le choix d'imaginer ce qu'ils veulent en faisant l'impasse sur des petits détails de rien du tout comme le fait qu'ils étaient tous des soldats et qu'il défendait les frontières de son pays après tout qu'il soit héros ou criminel ça n'intéresse personne et l'assimilation de l'histoire ne s'affecte pas pour si peu !!! désolé mais t'es pas objectif autant que tu le prétend pour insinuer qu'un milliard 400 millions de musulmans ont tous été dupé dans leur foi et sont en plus dénués du moindre bon sens pour n'attendre que ta venue pour leur ouvrir les yeux et leur montrer la vérité de leur religion toi le seul homme doté d'intelligence sur terre apte à leur faire comprendre tout ça !!

Écrit par : redouane | 03 août 2008

Blague à part, sur les un milliard 400 millions de musulmans, combien en sont lettrés et combien en sont analphabètes ?

Votre commentaire, redouane, ne fait rien d'autre que de tenter de décrédibiliser mon commentaire, sans apporter aucun, mais strictement aucun argument contraire.

TACTIQUE ET DIALECTIQUE DE L’ISLAM

Un point fondamental.

Ne soyez jamais étonné qu’un musulman mente par omission ou par action, dissimule ou falsifie car c’est une prescription coranique.
Quand il s’agit de développer l’islam, tous les coups sont permis.
La taquya, qui s’écrit aussi takia (dissimulation), est un devoir pour les croyants en situation d’infériorité (= de minorité).

Par contre, dès que le rapport de force s’inverse, alors le musulman peut envisager l’agression : « Ne faiblissez donc pas et n'appelez pas à la paix alors que vous êtes les plus hauts, qu'Allah est avec vous, et qu'Il ne vous frustrera jamais [du mérite] de vos oeuvres.» [Coran 47:35].
On trouvera un exemple de cet « art de la taqqya »

http://www.anti-religion.net/hamidullah.htm


Musulmans non-arabophones

Ce serait oublier que la majorité des musulmans n’est ni arabe, ni même arabophone; sur environ 1.3 milliards de Musulmans, seuls quelques 300 millions vivent dans des pays où la langue arabe est pratiquée; à elles seules, les populations musulmanes de grands pays non arabophones tels l’Indonésie, l’Inde, le Pakistan, l’Iran et la Turquie dépassent les 600 millions d’âmes.

S’il est vrai que, parmi les Musulmans dont la langue maternelle est autre qu’Arabe, les plus éduqués l’apprennent pour lire le Coran, la vaste majorité des Croyants n’entend pas cette langue; et nombreux sont ceux qui apprennent des passages du Coran par cœur, sans en saisir 1 mot.

Autrement dit, la plupart des Musulmans doivent lire une traduction du Coran pour le comprendre.
Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, de telles traductions existent en Farsi depuis le X° ou XI° siècle, ainsi qu’en Turc et en Urdu depuis très longtemps…

De nos jours, le Coran est disponible en plus de 100 langues.
Nombre de ces traductions sont trouvables sur le Web; par exemple, voir Quran.org.uk, souvent traduit par des musulmans d’ailleurs – en dépit d’une désapprobation plus ou moins marquée des autorités religieuses.

http://pointdebasculecanada.ca/spip.php?article26



L’Islam est une religion qui se veut à la mode.
Ses propagandistes insistent : c’est la religion qui connaît la plus forte croissance dans le monde.
Sous-entendu : l’Islam vole du terrain aux autres religions, vous devriez y adhérer vous aussi !
Pour vendre l’Islam, on évoque sa popularité à la manière du bon vieux défi Pepsi-Cola.
Pourtant, la croissance de l’Islam n’a rien à voir avec sa popularité.
Entre manipulation des chiffres et conversions forcées, la réalité est beaucoup plus ténébreuse.
http://pointdebasculecanada.ca/spip.php?article2



J’ai dénombré plus de 2'500 – deux mille cinq cents – versets, soit 41% de l’ensemble, qui parlent des « infidèles », « idolâtres » pas « vrais croyants » « incrédules » « sectateurs » « ceux qui associent » « ceux qui ne croient pas en Dieu ni au jour dernier » « transgresseurs »…, depuis la première sourate, répétée 5 fois par jour par ceux qui font les prières, jusqu’à la 114 ème et dernière.



LA TRAITE NEGRIÉRE ARABO-MUSULMANE du VIIème au XX ème siècle

Ce sont les Arabes, Berbères, Turcs, Persans entre autres, qui sont à l’origine de cette infamie et l’ont pratiquée en grand. Bien avant l’arrivée des Européens, les Arabo-musulmans ont razzié les peuples noirs du VIIème au XVIème siècle, pendant près de mille ans, avant de continuer du XIXème au XXème siècle, longtemps après les abolitions occidentales.

Aussi, la stagnation démographique, les misères, la pauvreté et les retards de développement actuels du continent noir, ne sont pas le seul fait des conséquences du commerce triangulaire, comme bien des personnes se l’imaginent, loin de là !

De nombreux auteurs ont cependant donné dans une approche militante de l’histoire, en restreignant leur champ de prospection à la seule traite atlantique générée par les Européens.
Ceci au nom d’une certaine solidarité religieuse, que nous qualifions de « syndrome de Stockholm africain. »




Il ne faut pas oublier que tous les faits concernant Mahomet nous ont été rapportés par ses compagnons qui ne peuvent être taxés d'"islamophobie".

Si le prophète de l'islam a voulu dans un premier temps établir un monothéisme stricte, copié sur le judaïsme et qu'il s'est montré tolérant envers les juifs et les chrétiens, tout a changé après l'hégire.

Dès son arrivée à Médine, il s'est heurté aux juifs qui ont refusé de le considérer comme un prophète.
Il en a éprouvé une grande déception et a voué à ces dernier une haine tenace (Toutes les tribus juives de Médine seront chassées et leurs biens confisqués, la dernière a vu tous les hommes décapités, leurs femmes et leurs enfants étant réduit en esclavage.)

C'est ainsi que pour montrer son opposition aux juifs, il change la direction de la prière qui se faisait antérieurement en direction de Jérusalem, pour se tourner vers la Mecque.

Les exilés Mecquois se trouvant dans une situation humiliante de dépendance, vis à vis de leurs hôtes, les médinois, qui subvenaient à leurs besoins, bien qu'étant pour la plupart de simples agriculteurs, Mahomet prend la décision d'attaquer les "riches" caravanes mecquoises, et ceci en dehors de toute provocation de leur part.

Il a des espions qui l'informent sur les mouvements des caravanes et les richesses qu'elles transportent. Il monte des embuscades.

Il n'est pas question de religion mais bien de s'approprier les marchandises et les hommes qui seront libérés contre rançon.
Ses plus proches lui font même remarquer : "Si tu combats, c'est plus pour le butin que pour la religion" ou encore "Lorsque nous étions à La Mecque, persécutés, tu nous demandais de ne pas répondre et maintenant tu nous demandes d'attaquer".

Ce à quoi, il répond : "Dieu me demandait de pardonner."
Un incident va donner à Mahomet l'occasion de transformer la "razzia" qu'il pratiquait sur les caravanes de la Mecque en "Djihad".

Ayant envoyé ses hommes pour surprendre les Mecquois, ces derniers se déguisent en pèlerins pour mieux les surprendre et s'emparent du butin qu'ils ramènent au messager de Dieu.

L'affaire fait grand bruit, car à l'époque, toute expédition guerrière était formellement interdite, lors du pèlerinage.
Dans un premier temps, Mahomet refuse le butin, reprochant à ses compagnons d'avoir rompu la trêve (alors que c'est lui qui les avaient envoyé).
C'est alors qu'un révélation descend du ciel qui si elle reconnaît qu'il est mal d'attaquer lors du pèlerinage, déclare qu'il est pire d'être idolâtre, légitimant ainsi le combat contre les infidèles et le pillage de leurs biens en tout temps, en tout lieux et par n'importe quel moyen.

A cette époque toute l'économie de la communauté musulmane repose sur le brigandage et l'appropriation des biens des juifs.
Il n'existe aucune autre activité économique, si ce n'est une agriculture de subsistance opérée par les médinois.
Il n'est pas étonnant que les conversions se soient multipliées, car l'islam permet d'amasser des biens sur terre, tout en s'assurant d'avoir une place privilégiée au paradis que le combattant, est assuré d'atteindre directement.

Il suffit de lire "Al Sirah" (la vie du prophète racontée par ses compagnons) pour s'apercevoir que la plupart des "révélations" interviennent après coup pour justifier tous les actes du prophète de l'islam, même quand ceux-ci contredisent les règles qu'il avait lui-même établies.

En fait Mahomet a su imposer une religion pour la mettre au service de son ambition et l'utiliser pour se rendre maître de la péninsule arabique.

L'expansion de l'islam, s'explique en grande partie par la razzia qui pousse à aller toujours plus loin pour se procurer de nouvelles richesses la notion de djihad permettant de légitimer la prise du butin en lui donnant un fondement religieux.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 03 août 2008

que puis je dire si vous insistez à mentir à propos de faits historiques je ne peux vous obliger à faire le contraire ! mais vous rapportez : "Il ne faut pas oublier que tous les faits concernant Mahomet nous ont été rapportés par ses compagnons qui ne peuvent être taxés d'"islamophobie". vous insinuez alors que leur détracteurs à l'époque auraient quand à eux pu apporter la vérité à ce sujet ???
soyons bonnète je ne suis pas ici pour montrer l'étendu de mon savoir je n'en suis nullement tenu !quand j'avais répondu la première fois je croyais montrer un fait précis à une personne qui l'ignore et non à quelqu'un qui refuse tout simplement de voir ou d'entendre que sa propre voix !(surtout que vous semblez si fier des recherches que vous aviez faits ou point de les étaler partout et refuser qu'on vienne porter atteinte à leur valeur) vous savez que le prophète même n'était pas tenu de débattre avec les gents qui refusaient de croire avec ou sans raison, dieu lui ordonnait simplement de transmettre son message et ne le tenait point pour responsable des gents qu'ils croient ou non !quand à tout ce que vous apportez ce sont des versets donc la parole de dieu et ça n'affecte en rien le prophète (prière et saluts lui soient accordés)en quoique le fait que dieu appellent ses créatures des mécréants ou leur annonce son châtiment pourrait être pris pour ou contre le compte du prophète lui n'est qu'un serviteur ordonné d'obéir , alors si vous insinuez que dieu est injuste ( astaghforou lah ) ou que vous n'y croyez pas là c'est une autre question !parce que à ce moment là la discussion pourrait passer vers un tout autre sinon il n'y aura toujours pas de terrain commun pour ça !!
et puis d'après notre croyance personne n'est tenu pour les actes d'un autre vous êtes libre de croire en ce que vous voulez ! et moi en ce que je veux et tant qu'il nous faudrait attendre d'être morts pour savoir lequel de nous deux avaient raison ,parler de ce sujet resterait sans issue et on ne fait que tourner en rond !!! à mon avis si t'as la conscience tout à fait tranquille à ce sujet t'as pas à t'inquiéter et de tout laisser tomber !!tu n'es pas musulman et donc tu n'es point responsable du sort des musulmans et de l'islam tant pis pour eux s'ils référent demeurer dans l'ignorance !!

Écrit par : redouane | 03 août 2008

Oui redouane, vous avez totalement raison !
Je ne suis pas responsable de ce qui arrive aux musulmans, ces idolâtres !
Encore moins du sort de mes parents, enfants, compatriotes...etc.

Si Dieu nous a fait à son image, tuer ne serait-ce qu'un seul et unique être humain, revient à tuer l'œuvre de Dieu...
Les terroristes musulmans ne respectent pas le Dieu, dans lequel ils font croire à tout le monde, qu'ils y croient !

Par contre, au nom de la liberté d'expression, vous m'interdisez carrément de m'exprimer...celle-là, il fallait la trouver...
Personne ne vous oblige à me répondre...ni à me traiter de menteur !

Mahomet et Aïcha !
Oui ou non, elle avait 6 ans au moment du mariage et 9 au moment de l'acte sexuel ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 04 août 2008

Voici ici http://www.faithfreedom.org/Author/Sina.htm la collection entière des articles d'Ali Sina.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 04 août 2008

Ici, vous avez les textes en français, toujours par Ali Sina. (et autres auteurs)

http://www.faithfreedom.org/french.htm

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 04 août 2008

"alors je laisse aux gents soucieux de connaitre la vérité unique le soin de tout mettre au clair !"

Quand je lis un phrase comme ça, je néglige de lire la suite... Vérité unique? Quelle vérité? Un mythe fondé par une homme exhalté?

"soyons bonnète je ne suis pas ici pour montrer l'étendu de mon savoir je n'en suis nullement tenu !"

L'étendue de votre savoir est perceptible, elle se limite à votre cathéchisme

"alors si vous insinuez que dieu est injuste ( astaghforou lah ) ou que vous n'y croyez pas là c'est une autre question !parce que à ce moment là la discussion pourrait passer vers un tout autre sinon il n'y aura toujours pas de terrain commun pour ça !! "

A partir du moment où enseigne aux musulmans que M. est le dernier et les plus grand des Prophète, que l'Occident est décadent et que les autres religions se sont égarées, et quant on vient prétendre détenir la Vérité absolue, il n'y aura jamais de terrain d'entente. C'est un leurre, les musulmans orthodoxes sont maintenu dans un sytème qui les poussent à rejeter tout ce qui n'est pas musulman. Et nous on a pas envie de perdre notre temps, donc on votera tout ce qui pourra mettre un frein à cette agression permanente à nos valeurs qu'est l'islam (avec petit "i"). Moi je voterai contre les minarets, ça me dégoûte un peu de salir la Constitution, mais j'en ai tellement marre d'entendre des intolérants exiger de la tolérance que je vais laisser les tripes dicter mon choix. Ceux des musulmans qui sont ici dans l'unique but de faire du Prosélytisme et de prôner la haine contre mon Monde et ma Patrie, jes les emmerde et je les invite à rentrer chez eux, le tout dans le calme et la non-violence.

Écrit par : Patriote | 04 août 2008

je me demande pourquoi tu laisse croire que tu as une confession et tu jongle même dessus quand ça te plait et puis envoyer après à tout moment la balle dans le camp d'un certain ali sina qui n'existe même pas . ça t'arrange de coller tes convictions personnelle au dos d'un personnage fictif ....??et puis tu te répéte tellement que ça deviens ennuyeux pourquoi tu ne parlerai pas tout simplement de tes idéaux ?? ce en quoi tu crois et les défendre ou lieu de chercher à voir les autres tenter de te convaincre des leurs comme s'ils y étaient obligés ..et au lieu de chercher à attaquer les autres croyances à la manière de : je hais tout le monde ...et même qu'à l'occasion je me hais moi même !!
si tu insiste à parler toujours de la même manière et à espérer avoir des trophées sur ton tableaux bah détrompe toi je suis qu'un simple musulman tout ce qu'il y a de plus ordinaire(je ferais même partie et -j'en suis fier- de cette majorité d'illettrés à laquelle t'as fait allusion),et il se trouve que je suis parfaitement en paix avec moi même et avec les autres ne ressentant nullement besoin de répondre à un défi aussi bas que celui auquel tu semble tenir dans ta dernière question!
elle me semble tellement désespérée ta façon de le !je te signale que j'aurai pu le plus cordialement qui soit te répondre sur toute les questions si tu semblais tenir vraiment à savoir ou à discuter mais non tu bombarde les autres avec des copier/coller au point de les dégoutter de la lecture !!alors je te souhaite bon encourage !continue ainsi t'es sur la bonne voie !quand à moi j'ai des choses beaucoup plus importante à faire !!

Écrit par : xenon | 05 août 2008

ah à propos j'ai oublié d'ajouter exprime toi comme tu veux personne ne t'en empêcherai d'ailleurs moi aussi j'adore m'exprimer quand j'en ai envie et j'adore encore plus regarder les autres le faire c'est souvent très enrichissant seulement je te prie de m'excuser si je semblais désormais un peu trop occupé pour répondre à un message qui m'est adressé (surtout qu'on est semble-t-il les seuls à parler sur ce blog) !!j'espère que tu ne le prendrai pas pour un manque de courtoisie de ma part !! ça a été un plaisir de discuter avec toi à bientôt !

Écrit par : xenon | 05 août 2008

nb : à propos pour le cas ou il y aurait lieu de confusion ,je viens de remarquer que mon navigateur a collé automatiquement le pseudo que j'utilise sur un autre forum donc xenon est redouane sont la même personne !

Écrit par : redouane | 05 août 2008

Je crois que l'on veut jouer à qui va avoir le dernier mot, au lieu de réfléchir à changer les idées reçues...
Démontrer par une argumentation claire, le pourquoi du comment...
Il n'a jamais été interdit, de citer des citations de gens célèbres...comme...

"Le prix de la liberté, c'est la vigilance éternelle." - Thomas Jefferson.

Il n'est pas non plus interdit de faire un travail de mémoire, rappeler les attentats terroristes de New-York, Londres, Madrid, Yémen, Inde, Chine...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 05 août 2008

Les commentaires sont fermés.