04 mars 2010

Clandestins : la discrimination positive est au programme de Sandrine Salerno

Elle est pressée ! A peine le vote du Conseil national connu et sans attendre celui du Conseil des Etats, Sandrine Salerno a profité du vernissage de l'exposition subventionnée par les deniers publics « Aucun enfant n'est illégal » (sauf celui qui grandit dans le ventre de sa mère !) pour annoncer sa volonté d'offrir des places d'apprentissage aux enfants de clandestins.

Hier, tout n'a pas été réglé par le Parlement fédéral, loin s'en faut. Mais qu'importe : l'élue socialiste a son plan B. Elle imagine que les autorités cantonales accorderont un permis de travail provisoire pour ses privilégiés. Ce qui reste à voir, l'OCIRT est aujourd'hui informée de cette démarche. Une manière de plus de contourner la loi fédérale sur le travail au noir. Ainsi, pour la rentrée de septembre prochain, les enfants de clandestins auront droit à des places d'apprentissage. Ce qui revient à leur réserver un quota au détriment des jeunes légalement installés dans notre canton. Nous prenons acte qu'à Genève, comme à Lausanne, nous ne sommes plus tous égaux devant la loi, pour autant qu'on la respecte. C'est en ne la respectant pas que l'on obtient de nouveaux droits, merci le PDC ! Les magistrats de gauche aidés par des bourgeois complaisants ne défendent plus l'honnête citoyen, ils le discriminent. Nos jeunes doivent le savoir. Certains d'entre eux, et leurs parents, l'apprécieront en recourant au chômage alors que la municipalité de Genève offrira ses places d'apprentissage à des clandestins.

La politique de l'immigration telle que défendue par la gauche, les verts, le PDC et la droite molle, va bien au-delà des libertés individuelles : droit au séjour, droit aux aides sociales, droit aux soins, droit au logement, et ce au détriment de la souveraineté nationale qui décide les lois : droit d'entrée et de rester ou non sur le sol national. Un rééquilibrage est manifestement nécessaire et le seul parti national capable de l'opérer est l'UDC.

---------------
Voir également l'article publié sur le site commentaires.com « Sans-papiers : un grignotage cousu de fil blanc »

 

 

 

15:06 Publié dans Intégration/assimilation | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Madame Salerno doit avoir une dent contre les vrais Genevois! Chacune de ses décisions fait du mal au portefeuille des moins riches. Est-ce ce qu'elle entend pour "être social"?

Écrit par : Hakim | 04 mars 2010

Sandrine est l'archétype de la lâcheté gauchiste:

Elle se pose en sauveuse des valeurs humaines contre les méchants de droites, mais leurs laisse volontiers le sale boulot de gérer l'immigration et l'asile.

Alors qu'elle soit cohérente avec elle même et le prononce ouvertement: Frontières ouvertes et qu'un pays de 7 millions d'habitants accueil avec joie toute la misère du monde ?

Tout le reste ne serait qu'hypocrisie populiste.

Écrit par : Eastwood | 04 mars 2010

mais qu'il est drôle l'élu UDC qui devant les caméra de léman bleu arrive a peine a lire son texte (écrit par qui ?) de ses intervention parlementaire et la, comme d'hab, il croit dégommer du gauchiste ... mais il n'en n'est que plus pathétique.

Écrit par : Djinius | 04 mars 2010

Bravo pour votre billet !

Inadmissible que des clandestins fassent la loi en Suisse ! Il ne faut leurs donner qu'une seule réponse : A la porte et retour au pays !

Écrit par : Audrey M. | 04 mars 2010

Bonne nouvelle: Djinius attaque sur la forme, ça veut dire qu'il n'a rien de défendable a dire sur le fond !

Écrit par : Eastwood | 04 mars 2010

« Avec l’ouverture des Resto du Coeur, la collecte des denrées alimentaires a eu lieu dans les moyennes et grandes surfaces de Brignoles. Mes moyens sont modestes mais je participe. Le don que j’ai fait comprenait entre autres, un pack de trois boîtes de pâté de campagne. On me l’a refusé sous prétexte qu’il contenait du porc ! J’ai rétorqué que parmi les nécessiteux, il n’y avait pas que des personnes de confession musulmane ! On m’a répondu : Ah ! Si en plus, on doit lire les étiquettes et trier ! » Je suis outrée. C’est pourquoi désormais, le don que je ferai comportera exclusivement des pots pour bébés. Quant aux boîtes de pâté, elle resteront dans mon caddie. Un conseil, soyez généreux, mais faites attention de ne pas choquer une certaine catégorie de personnes pourtant bien contentes d’aller remplir leurs cabas ».

Mme Salerno s'en occupe?

Écrit par : Hakim | 04 mars 2010

Mme Salerno souhaite être partout, nous le savons tous! ArrêteZ vos polémiques droite/gauche Madame et effectuez votre propre travail correctement et à votre votre poste. Vous devenez une vraie politicarde fonctionnaire avec un ego démentiel. On se demande quand est-ce que vous travaillez réellement? D'autant qu'à Genève, que je sache, vous n'êtes pas très appréciée, mauvaise ambiance dans votre service et beaucoup de copinage. Merci de nettoyer devant votre porte, les citoyens sont choqués et vous discréditez votre parti

Écrit par : rebeyrol chantal | 04 mars 2010

Miss Salerno est une plaie pour Genève : pas une de « droite » depuis son élection...

Une seule solution s'impose : ne surtout pas la ré-élire en 2011 !

Écrit par : Liberté | 05 mars 2010

Les commentaires sont fermés.