05 juillet 2010

Les Dupont-Dupond genevois

 

tintin_0001.JpgLa priorité est-elle donnée à l'engagement des chômeurs locaux par l'Etat ? Pour les syndicats, toujours occupés à défendre l'autre, pareille pratique friserait l'exclusion des candidats frontaliers. Scandale ! Le Courrier du 3 juillet pose la question : y a t'il une directive bloquant les engagements de nouveaux frontaliers dans l'administration, la maintenance ou la technique de l'hôpital, ainsi que l'affirme Eric Stauffer ?

A cette déclaration, que répondent le patron du DSE et le directeur des HUG ? Tout et son contraire.  Florilège :

- François Longchamp «dément catégoriquement ces allégations totalement fausses». (...) Pour les services d'Etat et les établissements publics subventionnés, passer préalablement par l'Office de l'emploi pour repourvoir un poste est en revanche une exigence.

- Une telle directive discriminatoire n'existe pas car elle serait contraire à la libre circulation des personnes», rétorque Bernard Gruson, directeur général de l'établissement. En revanche, il revendique une «politique de la direction générale en matière de ressources humaines, réaffirmée plusieurs fois.

- Oh ! Je comprends ... Nous nous sommes trompés : tu as mis mon chapeau et moi le tien.
- C'est ça : tu as pris mon chameau et moi le chien ... Enfin le contraire ...

Reste que le plus étonnant, c'est que l'on n'ait pas déjà reçu un communiqué de presse du MCG. Déjà en vacances ?

 

23:54 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | | | |

Commentaires

En bref:
Tant monsieur François Longchamp que monsieur Bernard Gruson se fichent totalement des chômeurs locaux.

Et n'ont pas perdu leur langue de bois.

Le plus inquiétant serait en effet, le silence du MCG!

Déjà fatigué?

Écrit par : Mireille Luiset | 09 juillet 2010

Cher M.Bertinat,M Bernard Gruson, directeur général de l'établissement, n'est pas "flou" seulement sur la question de l'engagement de frontaliers,mais aussi sur le traitement administré naux patients âgés.
Je vous conseille de consulter le rapport des HUG sur la question.

Affolant!

Alors, des chômeurs locaux, qu'est-ce que cela pèse sur une conscience atrophiée?

Salutations

Écrit par : Sullivan | 09 juillet 2010

@Sullivan.

Merci de relever ce fait, c'est un de mes sujets de préoccupation actuellement.
La manière dont sont traitées les personnes âgées et/ou dépendantes, tant en milieu hospitalier qu'en EMS est scandaleuse!

Mais revenons aux chômeurs et frontaliers; force est de constater qu'il n'est pas pris de mesures pour préserver les droits des chômeurs locaux.
"...Pour les services d'Etat et les établissements publics subventionnés,passer préalablement par l'Office de l'emploi pour repourvoir un poste est en revanche une exigence..."
Oui, MAIS!

Une immense inégalité se profile; un chômeur "local", étant au chômage, a plus de risques d'avoir des poursuites....ce qui lui ferme l'accès à la plupart des postes susmentionnés.

Dupond-Dupont - ou le serpent qui se mord la queue.

Et à par ça, Madame la Marquise, tout va très bien ;)

Écrit par : Mireille Luiset | 10 juillet 2010

@Mireille Luiset

Vous avez raison.
Et j'en ai fait l'expérience.
Et en plus, idiote que je suis, j'ai postulé dans des "maisons de retraites" , alors qu'il n'y à presque pas d'employés genevois ou assimilés!
Services sociaux:Idem.
Hôpital Cantonal, de même.

J'ai un job d'été , serveuse au noir.
Avec la crainte de me faire virer pour une Latinos ou frontalière. :o)

Écrit par : Audrey | 10 juillet 2010

Monsieur Bertinat. J'admire votre travail et votre esprit d'analyse.
Monsieur Stauffer parle beaucoup,mais ou est-il lorsqu'il s'agit de faire respecter vraiment les accords signés par la Suisse avec les pays de l'UE?.
Les frontaliers sont son cheval de bataille, ou cheval de Troie!
Mais effectuer des démarches claires et précises, faire pression sur les élus concernés par les secteurs subventionnés par l'Etat, pour que des priorités soient véritablement imposées pour l'engagement de chômeurs ou résidents genevois,là on ne le vois pas souvent.

Continuez vos actions, elles sont un espoir pour la population.

Mes meilleures salutations.

Écrit par : Jean Meier | 10 juillet 2010

Monsieur Scherb censure les commentaires sur son blog tout en prônant la démocratie.

Cher Monsieur Bertinat, j'ose vous demander l'asile pour mon commentaire en réponse à @prime. si vous le voulez bien, et avec mes excuses de cette démarche.

@prime
Du fait que le comité actuel, élu contre le gré de M.Scherb, a eu comme actions concrètes:
1-Exclure un membre fondateur de l'UDC Genève, sans consulter la base et sans griefs acceptables ou justifiés.
2 - coupé la communication avec la base et pris des décisions arbitrairement.
3 - semé la dissension au sein du parti.
4 - Omit d'avoir une ligne directrice ou un programme.
5 - Lancé un scandale dans les médias et donné du grain à moudre au parti adverse en lui communiquant en priorité l'exclusion non validée de M.Pardo.
6 - coupé toute possibilité de succès de la réunion à but d'apaisement organisée le 05 mai avec la présence de M. Voiblet, en créant un point de non retour par le scandale de l'éviction de M.Pardo.
7 - Violé les statuts avec une démission du président entrée en force, puis remise en question en circuit fermé.
8 - méprisé la base en retardant la convocation, indispensable, d'une assemblée extraordinaire suite aux départ de membres du comité.

9 - Et plus honteux: attendu que le comité Ville de Genève, sous la pression de membres mécontents, agissent pour exiger la convocation d'une assemblée extraordinaire, pour enfin se décider à organiser ladite assemblée.

10 – menacé et fait subir des pressions à des membres et élus UDC suite à l’action menée par ces personnes motivées et intègres.

Alors, Union, Démocratie, ce sont des mots qui n’éveillent aucun écho dans ce comité fantoche.

Vivement que de nouvelles personnes plus motivées soient nommées.

Écrit par : Jean Meier | 10 juillet 2010

@Jean Meier

Rassurez-vous, votre commentaire est passé sous la signature de votre amie (je présume) Marianne.

Monsieur Scherb ne l'a pas supprimé, cette fois.
Galanterie de sa part? ^^

Écrit par : Mireille Luiset | 14 juillet 2010

Les commentaires sont fermés.