16 août 2010

Des champignons et des hommes (et des femmes)

Madame le chef de la police, engagez d'urgence des policiers grisons ! Voici quelques semaines, lors du TJ de 19h30, un reportage nous montrait les gredins du bonneteau œuvrer sur la place publique, en plein centre de la Ville de Genève. Nous avons pu entendre le porte-parole de la police genevoise, nous expliquer toute la difficulté pour notre police pour faire cesser ces minables escroqueries. En pleine période touristique qui plus est. Pathétique prestation qui se concluait par un problème de taille : les gredins repéraient les uniformes des pandores et prenaient la fuite. Paraît que cela phosphore dur, chemin de la Gravière.

Aujourd'hui, notre bonne Tribune nous apprend que la police grisonne «a saisi 90 kg de champignons en deux jours dans la région de la Surselva. Une quarantaine de personnes violaient la loi sur la protection des champignons et des plantes».

Il faut dire (et redire) toute notre admiration pour cette police cantonale efficace. Il en est des policiers comme des champignons ; ils ne sont pas tous également bons.

Termes à consonance proche du champignon : Champ-Dollon et champion!

14:25 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Cher Monsieur Bertinat.

Votre humour fin fait du bien au coeur ;o)

Surtout lorsque c'est pour dénoncer des évidences. La faute aux policiers? Je ne crois pas.
C'est à la tête que "ça ne phosphore pas" mais surtout qu'il y à une volonté de létargie totale.

Bon courage pour la suite.

Écrit par : Missy | 16 août 2010

@Missy
Ok avec vous, et je félicite M.Bertinat pour son talent à tourner gentiment en dérision une situation Ubuesque.
En fait, il ne fait pas bon être un champignoneur en Suisse.
Ni être un automobiliste (voir le blog du Plébéien - l'humour est bien porté chez certains élus UDC).
À contrario, la délinquance est bien protégée.(Ah, ces dames et leur instinct protecteur!)
À croire que la consommation de petits champignons rigolos est courante dans certaines sphéres.

Meilleures salutations

Écrit par : Jean-Marc Parton | 16 août 2010

@Jean-Marc Parton
Vous parlez de l'humour des élus UDC.
Vous ratez le "meilleur"!!!
"les chiens aboient " de M. Scherb :o)))
Son dernier post est une extase devant deux autographe!!!
Vous rendez-vous compte, il a obtenu DEUX signatures de personnalités! (M.Blocher et M. Freysinger)
ça veux dire que ces personnes l'ont VU!
Lui si transparent lol

Écrit par : Missy | 16 août 2010

@missy

Visiblement vous faites partie de ces trolls qui alimentent les blogs de polémiques.

Ici, vous avez un élu qui sait où est la priorité:
La tâche confiée par ses électeurs.
En ce moment, il est bon de voir qu'il existe une volonté politique ferme chez les vrais UDC.

M.Bertinat et M.Lussi en font partie.

M.Bertinat, je vous félicite pour votre travail et votre lucidité.
^Bravo et continuez ainsi.

Meilleures salutations

Écrit par : FUR-ax | 17 août 2010

M.Bertinat
Un grison, c'est aussi le nom d'un âne.
L'âne serait donc plus sensé que des élus genevois?(ou du moins;à Genève)

Un policier arrête un délinquant, puis, selon le terme consacré," il est conduit devant le juge"
Et alors?
Alors, dans la majorité des cas, quelques heures plus tard, il est libre!
Engager plus de policiers pour plus d'arrestations, pour plus de relaxes?
Ou exiger des juges et procureurs qui'ils fassent, eux, leur boulot?
Grassement payé, d'ailleurs.
Ou exiger que les décisions de renvois soient appliquées?
Sinon exiger la démission des élus qui trahissent leurs électeurs!!!

Écrit par : Patriote | 18 août 2010

Excellentes observations, M.Bertinat !
C’est là que la volonté délibérée de ceux pour qui nous avons voté, de laisser pourrir la situation au sujet de la « petite délinquance » , est flagrante !
Les moyens existent, les solutions sont faciles,les lois votées.
Seules les « mains » exécutrices manquent.
Vous n’avez pas ce pouvoir, et c’est regrettable.
Mais de dénoncer ces manquements est important.
Bonne continuation et merci pour votre remarquable travail.

Écrit par : Jean Meier | 18 août 2010

On peut aussi envisager d'engager le chef de la police grisonne et leur envoyer la nôtre.
Car visiblement, le principe de Peter se vérifie:

-le corollaire de Peter: “Avec le temps, tout poste sera occupé par un incompétent incapable d’en assumer la responsabilité”. :o)

Écrit par : Audrey | 18 août 2010

Les commentaires sont fermés.