31 janvier 2011

Georges W. Bush : aller simple pour Champ-Dollon

Monsieur le Procureur général, veuillez arrêter l'ancien président des USA, Georges W. Bush ! Puis enquêter, sinon évaluer la pertinence d'une remise de l'inculpé au Tribunal Pénal international (TPI). Telle est la demande que j'ai formulée par écrit ce jour à l'adresse de Daniel Zappelli. Puisque la Suisse et Genève aiment tant les traités internationaux et tout spécialement celui de Schengen, hé bien qu'ils fassent le nécessaire pour remplir les obligations qui découlent de ceux-ci. Le 12 février prochain, lorsque Georges W. Bush foulera le tarmac de Cointrin, il doit être interpellé pour être présenté au TPI qui est saisi d'une plainte du professeur Francis Boyle de la Faculté de droit de l'Université de l'Illinois. Pour crime de guerre. Plus techniquement, il est dénoncé pour sa « politique criminelle et la pratique du transfert extraordinaire (extraordinary rendition) » selon les mots de Francis Boyle. Enlèvements, emprisonnements et tortures. Ce que l'ancien président des USA ne nie pas dans ses mémoires parues récemment.

Et tant pis si les Etats-Unis ne sont pas membres du TPI. Les transferts extraordinaires ont eu lieu dans des pays européens et asiatiques membres du Tribunal. Dominique Baettig, conseiller national UDC, a saisi Mme la Conseillère fédérale Somaruga et indirectement le procureur de la Confédération. Ce dernier est lié dans ce cas par la ratification en date du 1 janvier 2011 des Statuts de Rome qui est tenu d'arrêter les criminels de guerre présumés, dès leur entrée, ici sur le territoire de la Confédération Helvétique et, à l'évidence, ouvrir une enquête.

Attendu à Genève, le citoyen américain Georges W. Bush doit donc être arrêté à Genève. C'est pourquoi j'ai adressé une lettre au procureur de la République et canton de Genève pour lui demander de faire le nécessaire. En coffrant ce triste individu ou en l'obligeant à passer son chemin, la Suisse montrerait qu'elle traite de la même manière tous les responsables de crimes de guerre. Y compris ceux qui sont présumés criminels.

 

23:21 | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Cher Monsieur, si vous voulez mon avis de citoyen, ne comptez pas sur la police genevoise pour procéder à une telle arrestation, elle ne veut probablement pas servir à nouveau de bouc émissaire, tout comme dans l'affaire Kadhafi .. et pour ce qui est du Ministère Public, il a d'autres préocupations liées à la sécurité cantonale, tout comme les genevois !

Écrit par : Minet | 01 février 2011

C'est quand même incroyable de voir l'UDC bêler avec les gauchistes contre m. Bush.

Il est vrai que l'extrême droite a toujours soutenu les pires dirigeants arabes comme Sadamm hussein, parce qu'ils bouffaient du juif....

Écrit par : Andres Gomez | 01 février 2011

@Andres

Une petite correction, si vous le permettez.

Etant donné que la mascotte de l'UDC est un bouc, on ne peut dire de ce parti qu'il "bêle" alors qu'en fait il "béguete".

Soyons précis, SVP!

Écrit par : Azrael | 01 février 2011

M. G.W. Busch à Champ-Dollon. Que voilà une bonne idée. Pour la facture, les citoyens ou M. Blocher ?
Peut-être plus simple, refouler ce mouton noir !

Écrit par : Biclan-3P | 01 février 2011

Excellente initiative, je l'appuie entièrement.

Écrit par : Woland | 02 février 2011

bonjoour je vous fait part d une excellente initiative de la suise vis avis de busch.de mettre ce criminel de guerre.quainsi que tony blair de les mettre en prison....et tout ceux qui en fait des crime de guere ses individues,

Écrit par : daho-suzanne | 02 février 2011

bonjoour je vous fait part d une excellente initiative de la suise vis avis de busch.de mettre ce criminel de guerre.quainsi que tony blair de les mettre en prison....et tout ceux qui en fait des crime de guere ses individues,

Écrit par : daho-suzanne | 02 février 2011

bonjoour je vous fait part d une excellente initiative de la suise vis avis de busch.de mettre ce criminel de guerre.quainsi que tony blair de les mettre en prison....et tout ceux qui en fait des crime de guere ses individues,

Écrit par : daho-suzanne | 02 février 2011

Excellente initiative :-)

J'approuve, persiste et signe !

Ce sale individu, même s'il n'est pas le seul concernant ce genre de crimes,
ne mérite qu'une chose la corde (pour lui lier les mains... :-) et la prison
à perpétuité !

Mais bon, vu le nombre de complices qu'il a dans quasi tous les gouvernements
du monde, cela sera difficile à réaliser...

Mais sait-on jamais :-)

En tout cas j'applaudis !!!

Écrit par : Reto | 02 février 2011

Si la Suisse n'a rien fait lors de leur visite contre
- le nazi iranien
- l'esclavagiste saoudien
- les nombreux dictateurs d'Afrique centrale et du Nord
- les génocidaires de la Corne de l'Afrique
- les divers mafieux d'Asie
- et notre cher voisin Chirac dont la politique africaine a conduit au génocide du Rwanda,
...pourquoi se préoccuperait-elle d'un Bush qui finalement n'est qu'un enfant de coeur par rapport aux précédents...

Ah oui, parce qu'à l'attaquer lui, on ne risque pas de se faire égorger, couper les doigts ou abattre dans les escaliers...

Les anti-bushs manquent de courage et de dignité. Leur regard est coloré, filtrant et finalement lâche.

Je n'ai pas apprécié le président Bush, tant parce qu'il n'a pas su mettre de l'ordre dans la CIA qui est une autorité au lieu d'être un service, que parce qu'il a pratiqué le copinage avec Rumsfeld et consort pour ne citer que ces exemples. Je n'ai aucun respect pour Obama qui met son pays à genou. Mais j'ai un immense respect pour le pays lui-même qui nous a évité de parler l'allemand...

La Suisse n'est pas très glorieuse ces temps....

Écrit par : Aloys | 03 février 2011

bravo pour votre initiative ! les criminels derrière les barreaux !

Écrit par : Richard Golay | 04 février 2011

Oui, tous les criminels

Les princes saoudiens, l'iranien Ahmenhitler, Poutine et compagnie, les dictateurs africains de centre et du nord, ceux de Chine et de 50% des pays d'Asie...

Pourquoi personne ne bouge pour eux ? parce qu'ils se défendent de vos dires en menaçant votre vie alors que les américains ne s'en prennent pas à la parole ? Où étaient nos militants de gauche et de droite lors de l'affaire des caricatures

Écrit par : aloys | 05 février 2011

Les commentaires sont fermés.