17 avril 2011

Ville de Genève : Des illusions

A lire en un ou deux mots. Comme vous voulez. Un peu déçu par ce résultat qui me voit arriver bon dernier. Mais aussi suffisamment réaliste pour garder les pieds sur terre. Si l'UDC est le plus grand parti de Suisse, il est l'un des plus petits à Genève. Avec 4'352 voix, mon parti ne progresse que peu en Ville de Genève, compte tenu d'un taux de participation plus bas qu'en 2007. Il s'y maintient, s'y cramponne et, pour cet automne, vise un bien meilleur résultat au niveau national où il peut compter sur une force et des moyens bien supérieurs. Car il faut l'avouer, j'ai mené une petite campagne, artisanale et de dernière minute. Je peux donc remercier très vivement les électeurs UDC, qui m'ont suivi ainsi que les électeurs venus des bords libéraux qui m'ont apportés près de 750 suffrages (presque quatre fois plus que lors de mon élection au Conseil municipal) et ceux du MCG qui ont bonifié mon résultat de 360 suffrages (une centaine voici un mois). Ce qui me fait plus d'un quart des voix glané hors de l'UDC. Voilà une rapide cartographie des votes de ce week-end qui laisse entrevoir l'action à venir du groupe UDC au Conseil municipal. A droite quand il le faudra mais aussi avec le MCG lorsque les sujets concorderont avec nos programmes politiques.

Mais avant tout dans la ligne UDC, telle que défendue lors de cette campagne électorale !

 

22:50 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Bravo à tous ceux qui ont votés pour la gauche!

Grasse à vous, Genève avance immuablement vers son chaos!

Encore plus de saleté et de délinquances, merci pour les victimes!

Genève, une ville en marche vers le néant!

Écrit par : dominiquedegoumois | 18 avril 2011

Les commentaires sont fermés.