13 septembre 2011

L'ASIN lance une initiative pour défendre la neutralité

Neutralité crédible à la place de neutralité « active » chère à Micheline Calmy-Rey. L'ASIN a tenu conférence de presse ce jour pour annoncer le lancement de son initiative populaire « Pour une Suisse neutre, à la fois ouverte sur le monde et attachée aux valeurs humanitaires. L'ASIN veut que la Convention de La Haye, signée en 1907 et toujours en vigueur, soit respectée. Or, elle ne l'est plus. Le Conseil fédéral, en engageant notre armée au Kosovo (1999), en Irak (2003) ou encore en Somalie viole l'article 16 qui exige que les pays neutres ne prennent pas part à la guerre. Le fait que des officiers suisses aient servi un certain temps en Afghanistan sous le commandement de l'OTAN constitue une violation de  ce traité, même si les Suisses n'étaient pas directement engagés dans ce combat. Le partenariat pour la Paix (PPP) de l'OTAN est contraire au droit de la neutralité car la frontière entre les engagements de paix et les engagements de guerre peut être franchie n'importe quand. Il faut que la population inscrive le principe de la neutralité dans la Constitution : c'est que demande l'initiative de l'ASIN « Pour la neutralité ».

Tous les sondages, depuis des décennies, montrent que 80% à 90% la population est très attachée à la neutralité, partie intégrante de l'identité suisse. La récolte de signatures démarre !

> feuille de signatures à télécharger

 

15:42 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Quelque chose n'est pas très clair: quelle est la position de l'ASIN s'agissant de la coopération de l'armée suisse avec les forces armées de nos voisins?

L'ASIN estime-t-elle que nous pouvons faire résolument "cavalier seul" et nous priver de toute collaboration? Si oui, est-elle sincère? Sinon, où situe-t-elle la limite (exercices d'aviation en Suède, oui ou non, etc.)?

Quelle est la vision de l'ASIN s'agissant de la mission et donc de la taille de notre armée (à moins qu'elle ne raisonne à l'envers: taille d'abord et mission ensuite - et ne trichez pas: "protéger la population" n'est pas une réponse valide!).

So many questions! Si peu de réponses dans vos déclarations.

Écrit par : rigolaux | 13 septembre 2011

Les commentaires sont fermés.