12 octobre 2011

Les voies routières du DIM sont impénétrables...

A Genève, il y a des vrais et des faux chantiers. Des vrais chantiers, on en a dégustés tout plein l'an passé. Et puis, il existe des faux chantiers. Placés par le département de la mobilité. Des fois que la circulation pourrait être fluide. Comme celui qui s'étire sur 100m sur la voie de gauche du boulevard Georges-Favon, à la hauteur de la Cave valaisanne. Il est là, depuis le mois de février. Pas une machine, pas un ouvrier. Juste des barrières et des panneaux de signalisation. Disciplinés, les automobilistes s'entassent sur une voie avant que les feux libérateurs leurs rendent l'entier du boulevard avant le pont de la Coulouvrenière.  Pour le DIM, c'est une «mesure de chantier». Pour empêcher le trafic de tourner sur le boulevard St-Georges, déjà surchargé par le chantier du tram. Vrais ou faux chantiers, vrai ou faux département de la mobilité?

 

22:20 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.