31 octobre 2011

Hildebrand à la tête du Fonds de stabilité : trois questions et une seule réponse!

- Comment peut-on dans ces moments de crise diriger à la fois une banque centrale et une usine à gaz destinée à sauver une salade de pays au bord de la faillite? Nos politiciens ne veulent toujours pas écouter les messages exprimés par le peuple suisse: nous ne voulons faire partie ni de l'UE ni de la zone euro!

- Est-ce que la nomination de Mr. Philippe Hildebrand à la tête du Fonds de stabilité européen nous mènera à y participer directement ou indirectement? Ce serait vraiment là un abus de pouvoir  proche d'un délit de haute trahison et passible des plus fortes sanctions. Tout se passe comme si la Suisse n'avait jamais été attaquée par les "patrons de l'Europe". Ceux-là mêmes qui nous mettent continuellement la pression pour que nous affaiblissions nos lois et nos coutumes afin de devenir euro-compatibles alors qu'à juste titre nous ne voulons pas, ni de ce fiasco anti-démocratique appelé Union Européenne, ni de ce tonneau des Danaïdes appelé l'Euro et la BCE.

- A l'exception d'une seule association (l'ASIN) et de deux partis (UDC et UDF), qui a le courage de se dresser contre l'abandon de notre souveraineté qui ressemble actuellement à une braderie, à une capitulation, pour protéger les intérêts de quelques grands groupes industriels à l'exportation et ceux des adhérents au club de Bilderberg et autres adeptes du gouvernement mondial ?

Non, nous n'avons que faire de ces gnomes gris et quasi anonymes qui, de Bruxelles, veulent nous imposer leurs recettes qui ont ruiné le tissu industriel et financier de l'Europe!

21:54 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Eh ben, il y a des fois où il faut mieux s'abstenir d'écrire

Écrit par : Tkt | 01 novembre 2011

Bonjour M. Berthinat

Je vous donne mille fois raisons et je conjure vos compatriotes suisses de ne pas se laisser entraîner dans ce désastre collectif; quelles que soient les promesses absurdes et trompeuses que les européistes dans votre pays puissent leur faire !

De France, cordialement.

Écrit par : Fred | 01 novembre 2011

Je précise que je suis membre du seul parti français qui a pour unique objectif de rassembler les Français de gauche comme de droite afin de faire sortir notre pays de l'euro, de l'union européenne et de l'OTAN. Ce parti s'appelle l'UPR et a été fondé en 2007 par François Asselineau.
Je recommande à tous les francophones de visionner ses conférences, notamment "les 10 raisons qui imposent de sortir de l'UE", disponible sur Daily Motion. C'est une analyse implacable et d'une grande clarté qui expose sans concession ni langue de bois les dessous de l'arnaque (à tous les niveaux) qu'est -notamment- l'union européenne.

Je vous souhaite courage et persévérance.

Vive la Suisse libre !

Écrit par : Fred | 01 novembre 2011

Ce n'est plus de la propagande, c'est de la désinformation, ce que vous faites là. Le Fonds de stabilité regroupe un tas d'organismes, comme l'OCDE dont la Suisse est membre. Ses objectifs sont de réguler les excès de la finance mondiale et de lutter contre les variations de change incontrôlées, dictées par la spéculation plutôt que par les réalités économiques. Qu'un Suisse en soit le boss serait extrêmement positif et l'ensemble de notre économie souffre énormément de la force du Franc. Nous ne nous en sortirons pas seuls. Quant à vos "gros exportateurs", il représentent combien d'emplois à votre avis ?

Écrit par : oikos nomos | 01 novembre 2011

Chacun chez soi et les vaches serons bien gardées.

Écrit par : L' Amer Royaume | 01 novembre 2011

@oikos nomos, si vous n'avez toujours pas compris qui dirige le monde (la finance) et qu'elle travaille pour ses intérêts à l'encontre de ceux des peuples, je vous souhaite un bon sommeil et de beaux rêves… Le réveil risque par contre d'être douloureux, et le rêve de ressembler à un cauchemar !
Vous voulez réguler la finance ? Et qui va réguler ? Les financiers ? Laissez-moi rire…
La finance, avec la complicité et/ou la soumission des politiques, à mis en place un système mondial bureaucratique qui supplante les gouvernements et travaille aux intérêts des industriels et de la finance internationale, au détriment du bien-être des peuples (Communauté Européenne, FMI, OMS, OMC, OTAN, ONU, etc.).
Sous couvert de travailler pour la paix, la démocratie, la justice sociale et la solidarité entre les peuples (plein de belles choses), ces organismes font tout le contraire. Ils sont responsables de la majorité des guerres de ce monde, responsables de l'appauvrissement des peuples de la terre (pays pauvres, en voie de développement et développés) par les privatisations imposées et le pillage des richesses, responsables de la malbouffe, responsables de la détérioration des systèmes de santé, sociaux, etc.
Les dirigeants des pays du monde qui refusent cette soumission sont systématiquement dans le viseur de la CIA et Cie, sont systématiquement diabolisés par nos dirigeants et nos médias, sont systématiquement "renversés", "putchés", attaqués médiatiquement puis militairement, afin d'instaurer un nouveau gouvernement "soumis" à leurs beaux projets de domination totalitaro-financière.
Faites la liste des pays qui ont nationalisé à juste titre des secteurs vitaux pour le bien du peuple, qui ont remboursé leurs dettes ou sont en passe de les rembourser, qui refusent le système économique que nous subissons, etc., et vous aurez alors la liste des pays que nos dirigeants bien intentionnés ont décidé de démolir, militairement s'il le faut, ou du moins de soumettre. Leur but étant de privatiser tout secteur, ne laissant aucun domaine au "public", d'endetter les états et donc d'augmenter les impôts, piller les richesses du pays par l'intermédiaire des sociétés privées, de tout rendre "payant" (éducation, santé, transport, etc.).
Au final, vous vous retrouvez avec des gouvernements qui ne sont plus que les VRP de cette bureaucratie (bureaucratie non démocratique évidemment), des peuples qui n'ont d'autres choix que de payer tout service au prix fort sans avoir la qualité qui va avec, des peuples qui croulent sous les taxes/impôts de toutes sortes, et des états qui finalement s'endettent jusqu'à l'asphyxie.
… et les riches s'enrichissent, et les pauvres s'appauvrissent, mangent mal, se soignent mal, se logent mal, s'éduquent mal, etc…
C'est cela votre conception du monde ? Et vous voudriez que la Suisse se soumette à cette dictature mondiale ?… pour nous aider financièrement ?
Appel à tous les Suisses de Suisse !!!
Ne troquez JAMAIS votre belle démocratie contre le totalitarisme européen !… sauf si vous voulez couler avec nous.
Comme me disait un Suisse il n'y a pas si longtemps : "Nous votons plus en une année à des référendums que vous n'aurez jamais l'occasion de la faire en toute une vie."
L'opposé démocratique de l'Europe en somme… ^^

Écrit par : implan-t | 01 novembre 2011

Les commentaires sont fermés.