24 décembre 2011

Budget 2012 de la Ville de Genève : les amendements douteux du Conseil administratif

13 décembre 2011, 4h30 du matin. Après une vingtaine d'heures de débats et un déficit budgétaire réduit à près d'un million de francs, Rémy Pagani annonce un dernier amendement surprise sous la forme d'une nouvelle estimation des recettes de la taxe professionnelle communale qui permet, au franc près !, de ramener le budget 2012 de la Ville de Genève à l'équilibre. L'annonce de M. Rémy Pagani fut le coup de massue final suite à des propositions du Conseil administratif toutes absolument invérifiables, comme le « tiroir-crèche » de Mme Esther Alder (-500'000F) ou la baisse des amortissements (-4'000'000F) proposés en l'absence de toute documentation comptable.

Les conseillers municipaux UDC, qui ont refusé ce budget douteux, ont décidé de s'adresser directement au Centre de compétences des communes (qui regroupe notamment des représentants de la surveillance des communes) pour s'assurer du sérieux de ces amendements « de dernière minute ».

10:52 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.