06 mars 2012

Stade Genève recherche désespérément équipe de football

Qu'en faire? Après l'avoir refilé à tragic Pishyar pour 32 ans, le stade de Genève revient sur les bras de l'exécutif genevois. Un stade de football de 130 millions de francs recherche désespérément équipe de football. Ces dernières années, avec un FC Servette en deuxième ligue, la Fondation du stade de Genève ne parvenait pas boucler ses fins de mois et appelait Mark Muller au secours. Une rallonge accordée en commission des finances par la gauche et la droite, me retrouvant seul à soutenir un rapport de minorité dénonçant l'incapacité de la Fondation à produire un businessplan et à trouver le financement pour l'entretien de stade. Une subvention que n'avait pas pu être discutée devant le Gd Conseil, Mark Muller retirant à la dernière seconde ce point à l'ordre du jour. Servette en première ligue, Servette en faillite, nous revoilà à la case départ. D'autant plus après avoir entendu lors des actualités sportives de dimanche les propos dures mais sans aucun doute justes de Me Warluzel: il n'y a pas assez de moyens financiers pour entretenir une équipe en première ligue en Suisse romande. L'annonce d'un éventuel intérêt pour Bernard Tapie de reprendre Servette fait simplement froid dans le dos pour tous les vaccinés de l'ère Marc Roger et de la piqure de rappel du bon docteur Pischyar.

Qu'en faire, alors? Relancer l'idée d'accueillir l'équipe française de première division d'Evian, Thonon, Gaillard! Le refus de l'UEFA, en juin 2010, doit être reconsidéré. Le Conseil d'Etat avait alors soutenu cette idée et je ne suis pas certain que Mark Muller l'ait réellement défendu devant Michel Platini. Si personne n'a d'autres idées, sans engager quelques millions tirés du bas de laine de l'Etat, il ne restera plus qu'à raser ce foutue stade, reflet de l'esprit de chimère et d'illusion du gouvernement genevois!

18:18 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Et dire que dans le chapitre construire des infrastructures pour des prunes à la charges du contribuable; il y a encore des gens qui soutiennent des jeux olympique d'hivers en Suisse.

Le stade de Genève fut bien construit pour l'Euro 2008 et non pour le ServetteFC et championnat suisse.

D.J

Écrit par : D.J | 06 mars 2012

"reflet de l'esprit de chimère et d'illusion du gouvernement genevois!"

Reflet surtout de son incompétence et de son refus d'un choix démocratique!


"Le stade de Genève fut bien construit pour l'Euro 2008 et non pour le ServetteFC et championnat suisse."

Il fut construit pour permettre l'installation d'un centre commercial parfaitement superflu. Sans le stade, pas de cc.

Écrit par : Johann | 06 mars 2012

A qui profite le crime ?

Écrit par : Blanc | 07 mars 2012

Détruisons le stade, oublions-le et construisons des logements à la place. La population pourrai au moins en profiter.

Écrit par : Galileo | 07 mars 2012

Les commentaires sont fermés.