15 mars 2012

L'UDC-Ville de Genève dit oui au relogement de l'Alhambar à La Potinière !

Sauvons les travaux  de réhabilitation de l'Alhambra ! Ils démarrent le mois prochain. Sauf si le relogement de l'Alhambar plombe ce projet. Car la question n'est toujours pas réglée et Rémi Pagani, bousculé par l'agenda, a présenté dans l'urgence sa solution devant les commissions des finances et celle des travaux. Reloger l'Alhambar à La Potinière ? Cette proposition n'a qu'un seul inconvénient : le gérant actuel dispose d'un bail jusqu'au 30 septembre 2013 et n'est prêt à remettre le lieu que contre 290'000 francs. Un pas-de-porte que ne peut pas payer les patrons de l'Alhambar. Il leur manque 240'000 francs. Fondetec et Banque cantonal ne peuvent prendre d'engagement dans ce cas très spécial. Aussi, le magistrat responsable des constructions propose alors que la Ville de Genève fasse un prêt remboursable en 8 ans (PR-952). Les travaux pourront alors commencer sans avoir à évacuer les patrons et le personnel de l'Alhambar qui ont, reconnaissons-le, bien géré leur affaire.

L'UDC-Ville de Genève reconnait que le Parlement municipal est devant une situation extraordinaire et même si le remède peut sembler lui-aussi extraordinaire, elle estime que le pragmatisme doit primer. Le droit est respecté (une lettre de l'autorité de surveillance des communes nous sera prochainement adressée), reste la question du prêt, la Ville de Genève n'ayant pas pour vocation de se lancer dans des entreprises bancaires. Pour l'UDC-Ville de Genève, la démarche peut être exceptionnellement acceptée. Les démocrates du centre pensent que cette solution permet à la Ville de tenir ses engagements, sans qu'il lui en coûte un franc, d'aider l'Alhambar et de redonner vie à La Potinière qui en a singulièrement besoin. L'UDC-Ville de Genève pense particulièrement aux entreprises qui sont mandatées pour les travaux à l'Alhambra, du tort que des retards leurs engendreraient et des torts que subirait le financement même de ce projet. L'urgence et le vote sur le siège seront demandés lors de la séance plénière de la semaine prochaine. L'UDC-Ville de Genève soutiendra l'un et l'autre et accordera son soutien au Conseil administratif.

 

15:10 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.