26 mars 2012

La transhumance du CTI

Si le Conseil d'Etat a très rapidement annoncé que François Longchamp reprenait le DCTI, abondonné du jour au lendemain par Mark Muller, aucun document officiel n'a annoncé la curieuse partition de ce département. Jusqu'à cet été, c'est en effet Anja Widen-Guelpa, chancelière de son état, qui prend les commandes du centre des technologies de l'information (CTI). Un service de prime importance, fort de 350 fonctionnaires (internes) et de 200 personnes (externes). Si ce service a l'habitude d'être trimballé au sein de l'administration publique, cette transhumance surprend néanmoins.

La Chancellerie, c'est 60 personnes. Comment va se passer cette période transitoire pour une Chancelière au cahier des charges bien chargé et pour les responsables du CTI qui viennent de changer de directeur? La communication, sur ce sujet précis, est pour le moins discrète.

18:55 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Le principe initial consiste en la délégation pour certains de nos élus !
Avant de déléguer, il faut construire et planifier mais surtout permettre aux personnes en charge de faire face.
Soyons clairs, la charge temporaire du CE Longchamp n'est pas acceptable même avec secrétaire général aussi efficient que M.Favre.
Le choix de management dans un département aussi névralgique est périlleux !
Laissons Madame la Chancelière allez de l'avant en lui permettant de révéler le défi tout en gardant à l'esprit que le devoir d'annonce fait partie du challenge !
Il est bon d'annoncer les choses avant de boire la tasse ! (Pour le moins y être préparé)

Écrit par : tempestlulu | 26 mars 2012

merci pour ces informations , je lie vos articles tous le temps , merci beaucoup !

Écrit par : movers | 16 avril 2012

Les commentaires sont fermés.