04 juin 2012

Blague belge ?

C'est la dernière bonne blague qui court à Berne. Et dans l'édition dominicale de la NZZ. L'ambassadeur suisse à Berne craint quelques velléités de la part de nos bons amis de l'Union européenne contre notre pays. Même qu'ils ne nous comprennent plus. Pourquoi donc la Suisse invoque la clause de sauvegarde contre huit pays de l'Europe de l'Est ? Il y a discrimination entre Etats membres de l'UE ! Ainsi, selon Jacques de Watteville, il y aurait complot. Conjuration. Une ligue. Des infâmes, emmenés par la France et l'Allemagne veulent mener une offensive plus agressive contre la Suisse. Pour lui faire comprendre que c'est Bruxelles qui commande !

Bref, de quoi donner encore un peu plus envie aux Suisses de rejoindre l'UE. Et peut-être même, à constater la période durant laquelle ce document est parvenu à la presse, à les encourager à voter l'initiative de l'ASIN pour que le peuple ait son mot à dire sur les traités internationaux. Dont ceux concernant nos chers amis de l'Union européenne. Bien évidemment.

 

17:10 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Ventre affamé n'a pas d'oreilles, ni d'ami, surtout s'il est plus petit que lui.
L'Europe a faim et la Suisse est dodue.

Écrit par : norbert maendly | 04 juin 2012

Que l'UDC assume son catéchisme et demande la dénonciation des accords bilatéraux avec l'Europe et en passant demande la dénonciation de la convention des droits de l'homme afin de pouvoir mettre en place une législation d'application pour ses initiatives acceptées par les citoyens.

Un peu de courage voyons ! Osez assumer les conséquences de ce que vous demandez, un retour à la Suisse d'avant 1848.... et pourquoi pas une scission du pays ? D'un coté les conservateurs nationaux, effrayé par l'étranger, et qui pourraient trouver refuge dans le réduit national, de l'autre les autres qui pourraient poursuivre sans contorsion juridique, une libre participation à l'économie mondialisée. Allons, un petit effort et demandez clairement l'application de votre idéologie !

Écrit par : Galileo | 04 juin 2012

Salut Norbert! Bravo, c'est fort bien dit!

Écrit par : Eric Bertinat | 04 juin 2012

Les commentaires sont fermés.