14 septembre 2012

Le PDC isolé au centre, la seule candidature de droite, c'est celle de l'UDC

La candidature de Didier Bonny sonne le glas des démocrates-chrétiens qui n'ont plus guère d'appuis politiques à gauche et sans doute aussi auprès d'une partie des verts. Reste le centre (en contraction constante) et une partie de l'Entente pas rancunière. Mathématiquement, cela ne fait pas leur affaire, elle fait sans doute la mienne. Ma candidature se réclame de la droite franche, de celle qui n'a aucun intérêt de voir filer l'ultra progressiste Didier Bonny à l'exécutif de la Ville de Genève. Guillaume Barazzone se retrouve pris au piège. Soit il tient un discours très à gauche pour grapiller les voix de l'Alternative et, évidemment, se coupe de l'Entente, soit il "droitise" sa campagne mais avec une authenticité qui surprendra plus d'un démocrate-chrétien. Fidèle à ma ligne politique, loin du slamon PDC, je continue mon combat commencé depuis de nombreuses années pour plus de sécurité dans nos rues, pour une gestion publique efficace, pour un meilleur équilibre de la mobilité entre transports privés et collectifs, pour un développement économique, social et environnemental pragmatique et pour un remboursement rapide de la dette publique.

19:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.