01 octobre 2012

maudet.com/pfi/police-municipale.html

bandeau-blog.jpg

Le huitième plan financier d’investissement 2013-2024 (PFI) est actuellement à l’étude. Ce document est à la fois très intéressant et peu signifiant. Très intéressant parce qu’il permet aux conseillers municipaux de disposer d’un tableau de bord et de suivre les choix du Conseil administratif. Peu signifiant, parce qu’il n’est qu’un catalogue d’intentions, mis à part les projets déjà votés où ceux qui seront déposés durant 2013.

A un mois de l’élection partielle, il y a évidemment un départements à ausculter plus particulièrement: c’est celui de l’environnement urbain et de la sécurité. Parce qu’après le départ de Pierre Maudet, il y a dans ce huitième PFI l’héritage politique de ce magistrat en matière de sécurité. Ainsi, on y trouve, pour les onze prochaines années, un engagement financier important pour le service d’incendie, en pleine mutation, avec la nouvelle caserne 2, et même le projet d’une nouvelle caserne pour la rive gauche. On y trouve aussi d’importants crédits destinés aux véhicules du SIS et à la voirie. Le tout pour 80 millions de francs alors que le septième PFI présenté l’an passé se contentait, toujours pour le service incendie, de 24 millions. Curieusement, seul cent mille francs sont budgétés pour la police municipale. Rien de l’installation de deux nouveaux postes de quartier d’ici 2024, ni même d’amélioration des équipements existants. En matière d’investissement, la police municipale n’a-t-elle pas été la parente pauvre de l’ère radicale?

15:13 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.