31 octobre 2012

Guillaume Barazzone, candidat bisounours, et le maire PLR de Thônex

bandeau-blog.jpg

La dure réalité du terrain rattrape les candidats dans leur course à la mairie de Genève. Elle s’achève sur ce constat : oui, il faut rapidement armer les agents de police municipale (APM), pour répondre à l’extrême violence des agressions perpétrées partout sur notre canton envers la population et envers les forces de l’ordre ! Le maire de Thônex, Claude Détruche, confronté aux multiples braquages que subit sa commune milite publiquement pour l’armement des APM. Il l’a déclaré dans La Tribune de ce jour. A la grande différence du jeune Barazzone, Claude Détruche est confronté avec la réalité. Alors, fini les discours fumeux sur la répression-prévention (1.- égal 1.-), la police municipale qui ne doit pas faire de l’ombre à la police cantonale et toutes les autres fadaises que les électeurs de la Ville de Genève ont entendu durant la campagne électorale qui s’achève cette semaine. Stop au monde enchanté de Barazzone, Bonny et Wenger ! C’est le monde de Barbie contre celui que l’on découvre tous les jours dans la presse ou trop souvent au bord d’un trottoir.

Bienvenu dans le monde du réel dans lequel je suis le seul candidat à proposer des solutions qui répondent aux circonstances actuelles. Pas encore voté ? Vite, prenez le bulletin portant mon nom ! Vous votez ainsi pour que la sécurité de votre commune soit entre les mains d’un magistrat volontariste qui veut une vraie police municipale qui vous protège arme aux poings !

13:38 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.