18 novembre 2012

L’UDC-Ville de Genève soigne les détails

communiqué_de_presse-villedegeneve.jpg

Il y a un peu plus de deux semaines, en début de journée, un accident mortel est survenu à la route des Acacias. La police arrive sur les lieux, constate rapidement que la circulation doit être réglée mais que son effectif sur place n’est pas suffisant. Elle appelle ses collègues de la police municipale pour faire la circulation. Ceux-ci prennent aussitôt leur véhicule de service et se font piéger par le trafic très dense en cette heure du jour avant d’arriver avec beaucoup de retard sur les lieux de l’accident. Pourquoi donc ont-ils été retardés par les bouchons routiers alors que des sites propres TPG leur permettaient de remonter rapidement les longues files de voitures bloquées ? Parce que les véhicules de la police municipale ne sont pas prioritaires, ne disposent pas d’avertisseurs lumineux (feu bleu) ni sonores. Durant la campagne à l’élection partielle au Conseil administratif, l’UDC a dit qu’il était temps que la police municipale soit modernisée. Il semble tellement évident qu’elle dispose de véhicules adaptés et prioritaires au sens de l’article 16 de l’Ordonnance sur les règles de la circulation routière que l’on se demande pourquoi cela n’a-t-il pas encore été fait. L’UDC déposera un motion au début de la prochaine séance plénière du Conseil municipal.

Une deuxième motion sera déposée pour demander qu’une exhortation soit dorénavant prononcée par le président du Conseil municipal en ouverture de chaque début de séance, à l’image de ce qui se fait au Grand Conseil. La première municipalité du canton débute ses séances par un simple coup de cloche. La plupart du temps inaudible. La transition entre la l’arrivée bonhomme des élus municipaux et le début des travaux parlementaires mérite d’être plus et mieux marquée. Un minimum de dignité doit être donné dès le début de la séance plénière. Une courte exhortation est donc souhaitée par le groupe UDC. Elle pourrait éventuelle comporter un rappel à la bonne tenue des débats qui, grâce aux retransmissions de Léman Bleu et autres moyens informatiques, sont vus (et commentés) par de nombreux citoyens…

Pour information
Eric Bertinat, chef de groupe UDC
076 / 391 25 03

12:30 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.