29 novembre 2012

Commission d'enquête parlementaire: la nuit des longs couteaux

Demain, la commission d'enquête parlementaire siègera pour la première fois. Au programme, la nomination du président et du vice-président. La nuit des longs couteaux se déroule donc en ce moment dans les travées du Gd Conseil. Avec son appétit insatiable et habituel du pouvoir, les libéros z'é les radicaux à la mémoire courte souhaitent présider cette commission. Avec 7 députés (donc avec les voix du PDC), ils n'auront pas la majorité au premier tour. En face, de nombreux candidats se présentent: MCG, socialiste, vert et UDC. Soit 8 députés. Première passe d'arme: on approche le candidat UDC. Si celui-ci vote pour le candidat libéral z'é radical, il hérite de la vice-présidence. Je te donne le fauteuil et tu peux t'assoir sur le tabouret. Et n'oublie pas de dire merci! Deuxième passe d'arme entre ceux que les élus libéraux z'é radicaux ont largement fatigués depuis belle lurette: il est hors de question qu'un parti qui a tout fait pour flinguer la commission d'enquête parlementaire la préside. Et j'ajoute, il est également hors de question qu'un représentant d'un parti qui siège à la Cour des comptes préside la commission. Il reste dans ce décompte le candidat MCG et moi-même. Inutile de préciser que je tiens fermement le manche de mon couteau. Tous les coups (de couteaux) étant permis...

22:01 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Profitez-en c’est la seule manière pour vous d’avoir une petite place au soleil, pardon…, ah vous ne mangez pas de ce pain-là à l’UDC !!!!!

Et puis il n’y a pas de x a votre couteau et pas plus d’accent circonflexe sur vos coups de couteaux, il y a des coups de pieds au c.. qui se perdent.

Écrit par : Gilliéron | 30 novembre 2012

Les commentaires sont fermés.