11 avril 2013

Budget et marchands de tapis

Un budget, ce ne sont pas seulement des chiffres noirs ou rouges. Un budget, c'est la lecture politique des engagements pris par un gouvernement, ce sont ses priorités, ses projets pour le futur. Le Conseil d'Etat genevois a présenté un budget fortement déficitaire avec des charges et une dette trop élevés. Refusé! Le Conseil d'Etat a présenté un budget un peu moins déficitaire, sans pour autant changer sa politique, diminuer ses charges ou sa dette toujours trop importante. Refusé! Le Conseil d'Etat revient une troisième fois avec un budget presqu'à l'équilibre. Comment s'y est-il pris? Il s'est débarassé d'actifs immobiliers qu'il a vendu à la CIA, donc a augmenté les recettes, et surtout conservé sa ligne politique, s'obstinant à présenter des charges et une dette insupportables. L'UDC a dit non les deux premières fois parce que le budget présente le même niveau de dépenses et que la dette ne pourra qu'augmenter. Les chiffres présentés lors du troisième round ne sont qu'un alibi pour trouver enfin une majorité qui, en fin de compte, valide la politique gouvernementale. L'UDC l'a refusé dès sa présentation. Il n'y a rien dans la dernière mouture du Conseil d'Etat qui puisse changer notre avis: ce budget est toujours aussi mauvais!

08:49 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.