03 avril 2017

Exposons les trésors des Ports Francs

Sans titre 1.jpgL’exposition qui se tient du 14 mars au 30 septembre au Musée d’art et d’histoire est passionnante à plus d’un égard. Tout d’abord pour la beauté des neufs œuvres présentées. Ensuite pour les raisons qui ont conduits ces biens archéologiques à être exposés au MAH. C’est grâce au Ministère public qui les a confisqués à la suite à un contrôle de l’Administration fédérale des douanes aux Ports Francs. Dans l’attente d’une restitution à leurs pays d’origine, le MAH s’est vu confier ces pièces, à titre temporaire, pour en assurer la conservation et les présenter au public.

Les Ports Francs genevois sont l’un des lieux sous douane les plus importants du monde. Un quotidien zurichois a estimé à 100 milliards de francs la valeur des dépôts réunis à Genève.  L’on parle de plus d’un million d’œuvres d’art qui seraient conservées en bas de la route du Gd-Lancy, dont la moitié "sous douanes", un trésor dont le caractère exceptionnel et remarquable va du vase étrusque au Modigliani.

Ainsi, en 1939, Genève a accueilli 1’868 caisses contenant les trésors du Musée du Prado, évacuées de Madrid bombardée à la veille de la prise de pouvoir par Franco et réceptionnée par le Secrétaire de la SDN Joseph Avenol. Le Musée d’art et d’histoire a exposé pendant la Seconde Guerre mondiale 174 toiles issues de ce dépôt.

Ou plus récemment, l'histoire de "La Belle Princesse", ce portrait sur vélin, à la craie, au crayon et à l’encre, estimé à 150 millions de francs et déposé aux Ports Francs et qui, comme l’a révélé la Tribune de Genève, est attribué à Léonard de Vinci, malgré les réticences de certains milieux.

En partant du principe que beaucoup de ces dépôts ne relèvent pas d’activités secrètes, je dépose une motion pour demander au Conseil administratif de renforcer la collaboration avec les ports francs en vue de permettre des expositions régulières de pièces dans les musées de l’ensemble muséal de la Ville de Genève et d’entamer une discussion avec la gouvernance des Ports Francs en vue d’informer et de proposer aux déposants intéressés de présenter leurs œuvres au public genevois par l’intermédiaire des musées de la Ville de Genève.

Pièce jointe : motion

11:03 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Louable mais risqué.

Écrit par : Pierre Jenni | 03 avril 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.