20 juin 2018

Dernière séance pour le municipal de la Ville de Genève

Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux,
Chers collègues,

Ce soir, 20 juin 2018, nous arrivons au terme de notre session. Avant de mettre fin à nos travaux, je souhaite vous dire quelques mots puisque nous quittons la salle du Gd Conseil que nous occupons, dans la configuration actuelle, depuis le 16 janvier 1962. Soit depuis 57 ans.

Le Conseil municipal, que nous avons l’honneur de composer aujourd’hui, a tenu sa première séance à l’Hôtel de Ville le 1er août 1842, jour de la fête nationale.

Rappelons que cette même année, 1842, notre canton adopte une nouvelle Constitution qui légalise le suffrage universel masculin et dote la ville de Genève d'institutions municipales propres.

Depuis le 11 janvier 1884, l’Hôtel de Ville appartient au canton. Une convention est signée qui clôt ce débat, même si certains tentent encore de polémiquer sur ce sujet.

Mais revenons au XXe siècle et à la dernière rénovation de notre salle (notez l’usage de l’adjectif possessif, ne disais-je pas que la polémique n’est pas totalement morte ?).

Nous sommes le 12 avril 1960 et le bureau du Conseil municipal se décide pour tenir les séances qui auront lieu durant les travaux de rénovation dans la salle du Conseil général, au Bâtiment électoral à Plainpalais. Pour les anciens de ce Délibératif, ce bâtiment rappellera quelques souvenirs du Salon des Arts ménagers ou du Salon de l’auto.

Vous trouverez dans les archives du journal de Genève quelques informations intéressantes, tel le coût de la rénovation (1,5 million de francs) ou l’admiration du journaliste devant le « somptueux cuir rouge qui recouvre les fauteuils ».

16 janvier 1962, première séance du Conseil municipal dans la salle rénovée. Le président, dont je salue la mémoire, s’appelait Maurice Pugin.
Il déclara, je cite :

« Depuis la constitution des institutions municipales genevoises, dans leur forme actuelle, soit depuis plus d’un siècle, le Conseil municipal de la Ville de a toujours siégé dans cette salle. Nous exprimons donc au Gd Conseil notre gratitude pour l’hospitalité traditionnelle qu’il nous réserve (…) »

En quittant ce lieu chargé de notre histoire que nos mémoriaux gardent jalousement dans les milliers de pages qu’ils contiennent, chargé de combats politiques, parfois épiques, mais aussi d’amitiés dépassant le cadre étroit de nos partis respectifs, je ne peux que répéter les remerciements de mon prédécesseur, M. Pugin, à l’intention du Gd conseil et transmettre à son actuel président, M. Jean Romain, notre impatience de découvrir la nouvelle salle et continuer nos travaux en profitant de l’hospitalité traditionnelle du législatif genevois.

Chers collègues, pour marquer l’éclat de ce moment, je vous propose un petit intermède musical avant de nous quitter, avant de profiter de la pause estivale.

Je me suis adressé à l’Orchestre de la Suisse romande pour leur demander si ils étaient partants, malgré l’heure tardive, pour nous offrir cet intermède musical qui marquera notre départ de cette salle pour quelques années.
Je dois vous dire que j’ai reçu de la part de M. Philippe Borri, directeur de la communication, un accueil fantastique. Je ne peux que le remercier mille fois, lui et les quatre musiciens qui forment pour ce soir le quatuor des trombones de l'OSR :
M. Matteo de Luca
M. Vincent Metrailler
M. Andrea Bandini
M. Laurent Fouquera

Ces quatre musiciens ont répondu avec enthousiasme à ma demande. Ils viennent de terminer les répétitions pour le prochain concert de l’OSR et sont venus nous rejoindre. Ils ont eux-mêmes choisis les pièces musicales que nous allons écouter avec un énorme plaisir.

Je vous demande de les applaudir pour les remercier puis de les écouter.

Mesdames et messieurs les conseillers municipaux, tout à une fin. Je clos donc cette soirée et vous souhaite de bonnes vacances.

Prochain rendez-vous, le samedi 1er septembre :
je vous emmène dans la vallée de la Jogne.

Bonnes vacances à tous !

23:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.