• La trottinette électrique, marqueur d’une mobilité douce qui l’est de moins en moins

    Imprimer

    L’usage accru de la trottinette électrique sur l’espace public pose problème. Non pas, comme le prétendent les défenseurs de la mobilité douce, pour des raisons de flou juridique (1), mais parce que notre canton n’a toujours pas résolu la cohabitation entre le trafic routier et celui des cyclistes additionnés à présent aux trottineurs aux engins avec ou sans aide électrique.

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire