• Les inquiétudes syndicales confirmées par la CJUE

    Imprimer

    La dépêche de la rts a de quoi laisser songeur. Elle nous apprend que la Cour de justice européenne (CJUE) a rejeté les critiques des syndicats suisses. Comme ça ? Sans que personne ne recourt à son jugement ? Koen Lenaerts, président de la CJUE, juge la défense des mesures d’accompagnement qui doivent servir à lutter contre le dumping salarial né de la libre circulation comme étant du «protectionnisme». Et d’aller beaucoup plus loin que la simple critique : certaines de ces mesures d’accompagnement pourraient être déclarées comme illégales par la CJUE.

    Lire la suite

    Lien permanent 3 commentaires