Libérez la police ! (05 juin 2008)

L’UDC veut mettre au rebus l’actuelle pratique d’engagement du service de recrutement de la police et du personnel de prison (PL 10274 et 10275). L’UDC refuse l’idée saugrenue qui consiste à ouvrir la profession aux étrangers bénéficiant d’un permis C, à l’exception des personnes qui se sont engagées dans un processus de naturalisation.

 

Refuser une mauvaise solution ne suffit pas ! La difficulté de recrutement est bien réelle. Il manque 200 personnes pour que les effectifs de la police soient complets. Alors pourquoi empêcher les Suisses qui ont dépassé la trentaine, qui sont en bonne santé et capables de suivre l’école de police, d’y accéder ? D’où la proposition de l’UDC de repousser l’âge d’entrée à 50 ans.

 

Cette ouverture a déjà été appliquée dans de nombreux pays. La France  a fixé l’âge d’entrée dans la police nationale à 45 ans et la police de Los Angeles n’a carrément pas d’âge d’entrée. Sans aller jusqu’à laisser les pépés flingueurs mettre au revers de leur veston une étoile de sheriff, la proposition UDC se veut raisonnable et attractive pour quelques vocations tardives.

 

Le projet est inscrit à l’ordre du jour du Grand Conseil.

18:32 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | |