Guillaume Barazzone et la sécurité : Empressement et récupération (28 août 2012)

Les sept propositions du candidat PDC concernant la sécurité ne vaut pas tripette! Du réchauffé à la sauce démocrate-chrétienne! Guillaume Barazzone souhaite 200 agents de police municipale? Le ratio archi-connu de 1 agent de police municipal pour 1000 habitants donne, mathématique oblige, un effectif de 200 APM. Pour y parvenir, il faut évidemment former 25 agents chaque année. Ces postes devraient être inscrit au budget 2013. Des indiscrétions laissent penser que non. De quoi donner de la voix dès demain une fois la présentation du budget faite…

Quant à engager les APM 24 heures sur 24, cette proposition n’est pas nouvelle, elle aussi. Pas plus que les vidéos ou encore un éclairage digne de ce nom. C’est l’UDC qui a demandé que le plan lumière inclu les zones dites “sensibles”. Tout cela a un prix. Où donc le PDC veut-il prendre le budget nécessaire? Si c’est sur le dos de la culture, le PDC nous a fait l’an passé une démonstration brillante de retournement de veste après avoir exigé en commission une baisse linéaire de 10% avant de voter en plénière contre cette même proposition.  Alors où prendre l’argent? 

Enfin, le refus du centre mou de ma proposition d’armer les APM est curieusement justifiée par le risque qu’une formation particulière pourrait éliminer quelques aspirants à la police municipale. Le PDC veut la sécurité au rabais alors que je souhaite clairement une sélection plus rigoureuse des agents de sécurité. 

- Arrêter le laxisme, s’écrie Guillaume Barazzone! Dommage qu’en 2009, son Conseiller d’Etat n’aie pas manifesté pareille ardeur pour reprendre le DSPE…

 

16:19 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |