Sécurité : mais que fait le Parlement ? (18 mai 2009)

Curieuse torpeur du législatif. La semaine passée, les députés ont longuement débattu du logement social ou de la rampe de Vésenaz. Mais pas l’ombre d’un débat sur les problèmes brûlants de l’insécurité, pourtant à l’actualité de ce mois de mai. La flemme ? Pas vraiment ! L’UDC, l’Entente et le MCG n’ont pas ménagé leurs efforts sur le sujet. En témoigne les nombreux textes qu’ils ont déposés devant le Grand Conseil durant ces derniers mois. Ils s’inquiètent tous de la situation. Ils ont tous entendus les inquiétudes de la population. Ils proposent tous des solutions. Une quinzaine de textes qui roupillent en commission judiciaire et de police. Qui a près de vingt-cinq objets à traiter.

On peut continuer ce petit jeu électoraliste. Il est vrai que les élections approchent. On peut continuer à monter sur le ring. Et la jouer perso. On peut aussi organiser les combats. Se dire que c’est le moment. La jouer urgence. Penser au bien commun. D’où le dépôt d’une résolution pour nommer une commission ad hoc sur la sécurité. Regrouper tous ces textes, les traiter, puis en débattre devant le Parlement. Rapidement.

22:52 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |