Quelle est l'évolution du trafic de cocaïne au cours de ces quatre dernières années ? (08 octobre 2009)


Je dépose à l'instant l'interpellation urgente écrite dont le texte est le suivant:

Ce parlement a récemment refusé la motion 1874 du groupe UDC « Pour plus de sécurité : des contrôles douaniers fixes ».

Depuis plusieurs années, nous assistons à une recrudescence du trafic de stupéfiants, notamment dans le trafic ferroviaire, de sorte que le département de l’économie et de la santé a dû proposer un crédit d’investissement pour doubler la superficie du local d’injection de drogue situé à proximité de la gare.

Ces dernières semaines les députés, membres ou non de la commission judiciaire et de sécurité, apprennent par voie de presse que des saisies importantes sont effectuées à la frontière genevoise ou dans les trains internationaux qui desservent précisément la gare Cornavin. Un article de presse récent nous apprend que la douane française a opéré de nombreuses saisies dans le trafic ferroviaire dans le périmètre de l’agglomération franco-valdo-genevoise, dont le CEVA sera peut-être un jour la principale artère.
Les contrôles opérés à la frontière extérieure Schengen n’ont apparemment pas permis de compenser la suppression presque totale des contrôles à la frontière intérieure, y compris à Cornavin où circulent 73 trains par jour entre la Suisse et la France (17 trains régionaux et 56 trains grandes lignes). La coopération internationale voulue par ces mêmes accords n’a apparemment pas permis de compenser ce déficit de sécurité.

Le manque d’information de la part du Département des Institutions dans ce domaine et les sanctions pénales qui semblent encourager ou pour le moins permettre à leurs auteurs de poursuivre leurs délits sur notre territoire ou dans un autre canton incitent la classe politique a réagir en ordre dispersé : tel parti politique demande à couvrir le territoire de prisons, tel autre à donner un grand coup de balai, tel autre encore à refuser la construction d’une nouvelle voie d'accès (*) pour la racaille.

Ma question est la suivante :
Qui (polices cantonales, polices françaises, douanes française, corps des gardes-frontière, douane suisse) a saisi quelles quantités de stupéfiants (par genre) dans quel moyen de transport (route, rail, aérien) dans notre bassin de vie qu’est devenu l’agglomération franco-valdo-genevoise?


(*) J'ai modifié mon texte qui utilisait le mot "aspirateur" et je l'ai remplacé par "nouvelle voie d'accès". L'aspirateur est un mot que le MCG utilise pour parler des frontaliers. L'UDC, quant à elle, s'en est prit à la racaille venue de France pour évoquer les voyous qui profitent de la libre circulation pour commettre une multitude de délits dans notre canton.


N'oubliez pas de voter : Jour J -3

bandeau-gc09-rouge.jpg

12:14 | Lien permanent | Commentaires (14) | |  Facebook | | | |