Les Dupont-Dupond genevois (05 juillet 2010)

 

tintin_0001.JpgLa priorité est-elle donnée à l'engagement des chômeurs locaux par l'Etat ? Pour les syndicats, toujours occupés à défendre l'autre, pareille pratique friserait l'exclusion des candidats frontaliers. Scandale ! Le Courrier du 3 juillet pose la question : y a t'il une directive bloquant les engagements de nouveaux frontaliers dans l'administration, la maintenance ou la technique de l'hôpital, ainsi que l'affirme Eric Stauffer ?

A cette déclaration, que répondent le patron du DSE et le directeur des HUG ? Tout et son contraire.  Florilège :

- François Longchamp «dément catégoriquement ces allégations totalement fausses». (...) Pour les services d'Etat et les établissements publics subventionnés, passer préalablement par l'Office de l'emploi pour repourvoir un poste est en revanche une exigence.

- Une telle directive discriminatoire n'existe pas car elle serait contraire à la libre circulation des personnes», rétorque Bernard Gruson, directeur général de l'établissement. En revanche, il revendique une «politique de la direction générale en matière de ressources humaines, réaffirmée plusieurs fois.

- Oh ! Je comprends ... Nous nous sommes trompés : tu as mis mon chapeau et moi le tien.
- C'est ça : tu as pris mon chameau et moi le chien ... Enfin le contraire ...

Reste que le plus étonnant, c'est que l'on n'ait pas déjà reçu un communiqué de presse du MCG. Déjà en vacances ?

 

23:54 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | | | |