Super radar : déparqué, rançonné ! (18 août 2010)

C'est bien un nom de machine : Traffistar SR590 ! Pierre, Paul ou Jacques pourront-ils éviter d'être repérés par ce foutu radar qui suit jusqu'à 22 voitures sur quatre pistes sur une distance de 500 mètres, qui tire jusqu'à six clichés à la seconde, repère une dizaine de types de fautes, fourni des images ultra précises ?

Moderne mouchard, ses performances nous renvoie à nos propres performances. Sur la route, pourrons-nous être plus forts que l'œil inquisiteur de la caméra aux 11 megapixels, gavée de gadgets électroniques? Une fois installés derrière notre volant ou notre guidon, ne serons-nous pas amendés par l'Etat et sa technologie de pointe pour toutes nos défaillances, même les plus innocentes, même celles qui nous échappent. Puni, dès le démarrage. Déparqué, rançonné. Sans possibilité d'y échapper. Pauvre nature humaine. Pauvres conducteurs, l'Etat sera sans pitié pour vous! En dehors des transports publics, point de salut!

Plus facile de s'en sortir en braquant une poste ou en revendant de la drogue. Pitié pour ceux qui ne respecte pas le code de la route. N'ont-ils pas eus, eux-aussi, une enfance malheureuse?

 

15:53 | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook | | | |