ASIN : je reprends du service (04 décembre 2010)

Après avoir cheminé aux cotés de Martin Chevallaz contre l'EEE, en 1992, puis milité au comité central de 2000 à 2003, voici que la direction de l'ASIN me confie la responsabilité de la coordination romande. Je l'en remercie non sans frémir à l'idée de cette lourde tâche. Son dernier courrier, daté du 2 décembre, en trace les contours. Ouvrir plus largement notre association à toutes les personnes, quelque soit leur appartenance politique, qui défendent l'indépendance et la neutralité de la Suisse. Améliorer son action sur le terrain. Augmenter le nombre de ses membres. De quoi compléter mon agenda politique pour 2011, déjà bien chargé par mon mandat de député UDC. Un programme a donc été préparé qui sera prochainement présenté aux responsables des sections cantonales. Avec pour idée directrice : les femmes et l'Union européenne. Un effort tout particulier sera apporté durant 2011 à celles qui, selon un sondage paru cet été, sont plus nombreuses que les hommes à refuser l'adhésion de la Suisse à l'Union européenne. L'ASIN saura leur faire les yeux doux tout au long de l'année prochaine !

 

20:31 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | | | |